Your browser is not up to date and is not able to run this publication.
Learn more

partout dans le monde en Belgique, en Allemagne, en Pologne, au Portugal, en Ukraine, en Inde à Chennai et à Mumbai, en Algérie, Côte d Ivoire, Sénégal, Argentine, Brésil, Colombie, Mexique et Pérou , des dons ont été versés aux diverses structures hospitalières.

Ainsi que l a exprimé Paul Yang, président de BNP Paribas China et responsable du Corporate & Ins- titutional Banking (CIB) sur la zone Asie Pacifique : « Nous sommes prêts à aider de toutes les façons possibles les institutions en charge de la lutte contre cette pandémie. Nous remercions du fond du cœur le personnel médical qui a fait preuve d une courage immense et les bénévoles qui ont pourvu à leurs besoins d urgence et les ont aidés à surmonter cette épreuve. »

Solidarité envers les plus fragiles

Le deuxième volet de l action de BNP Paribas s est exercé en direction des populations en grande précarité, qui plus que jamais, avaient besoin d aide et de solidarité. La pandémie mondiale est venue en effet s ajouter pour eux à des conditions de vie déjà très difficiles aux plans économique, alimentaire et sanitaire.

COUVRIR LES BESOINS ALIMENTAIRES

En France, 1,8 million d euros de dons a été réparti entre 13 associations de référence dans le domaine de la solidarité, telles que les Restos du Cœur, la Fondation des Femmes, la Fondation Abbé Pierre... En raison de la crise sanitaire, ces dernières ont dû faire face à une forte augmentation des demandes de secours émanant de personnes fragiles, de réfugiés, mais aussi de seniors isolés, de femmes et enfants en danger ou de personnes handicapées. Parmi les besoins urgents à couvrir, la nourriture a représenté un enjeu crucial. Un don de 20 000 tickets restaurants au Samusocial de Paris a ainsi permis à des sans-abri et des personnes en grande précarité de se procurer des denrées de base.

Au Maroc, la Fondation BMCI a apporté son soutien fi- nancier aux associations Jood, qui vient en aide à 250 familles sans revenu, et INSAF, qui a distribué 500 colis à des familles vulnérables. Elle a aussi soutenu la Banque alimentaire marocaine, permettant à 4 086  centres sociaux dans tout le pays de redistribuer aux bénéfi- ciaires des produits de première nécessité. Les banques alimentaires d Italie, d Espagne, de Belgique, du Royaume-Uni, d Afrique du Sud, du Canada et des États-Unis ont également reçu des dons de BNP Paribas. En Inde, la Fondation a distribué des rations de nourriture à plus de 6 000 foyers défavorisés du sud du pays.

PERMETTRE DES CONDITIONS DE VIE

ET D HYGIÈNE DÉCENTES

D autres besoins élémentaires ont été couverts, en matière de soins ou de logement. En Corée du Sud, BNP Paribas s est joint aux membres de la Chambre de commerce franco-coréenne pour faire une donation destinée à fournir en masques des enfants défavorisés de la région du Daegu, très frappée par la pandémie. En Italie, une importante

contribution a été versée à la Croix Rouge, aux associations Caritas et Sant Egidio et aux ONG oeuvrant auprès des personnes en situation de vulnérabilité économique et sociale. Au Royaume-Uni, de nombreuses initiatives ont été déployées pour maintenir la santé et le bien-être des communautés défavorisées auprès desquelles BNP  Paribas UK était déjà présente. En France, Act for Impact by BNP Paribas et Ulule ont soutenu à Lyon l association Habitat & Humanisme, qui a permis l amélioration des conditions de logement de familles monoparentales durant la période de confinement. Grâce aux dons des collaborateurs du Groupe à Médecins sans Frontières, l ONG a pu intervenir lors de l évacuation d un campement de migrants à Aubervilliers, près de Paris, où « les conditions de vie étaient extrêmement difficiles puisqu ils étaient confinés dans un endroit où il n y a ni douche, ni électricité, ni sanitaire, ni distribution alimentaire », confie Corinne Torre, cheffe de mission en France MSF. 700 personnes ont été redirigées vers des hébergements d urgence, où elles ont bénéficié de soins médicaux et de tests de détection du Covid-19. Enfin, 1,9 million d euros a été dévolu au renforcement du lien social et de l activité économique dans les banlieues.

Maintenir l accès à l éducation

Face à la fermeture de la plupart des établissements sco- laires dans le monde, le groupe BNP Paribas a aussi souhaité contri- buer à réduire l inégale aptitude des élèves à bénéficier de la continuité pédagogique. Afin de maintenir le lien à distance avec le monde sco- laire, l achat d ordinateurs et de clés USB ainsi qu un accès au wifi se sont révélés indispensables.

En lien avec les associations de L Ascenseur à Paris, BNP Paribas a fait don à des collégiens franciliens de 600 ordinateurs. Des actions similaires ont été conduites en Belgique, avec l ONG Close the Gap et ainsi qu au Maroc, en Espagne, en Pologne et aux Pays-Bas via des associations locales. BNP Paribas Hong Kong a financé également l accès à Internet de 156 étudiants défavorisés, tandis que l Allemagne soutenait des associations accompagnant des jeunes issus de familles aux revenus modestes.