Your browser is not up to date and is not able to run this publication.
Learn more

Comment se porte le mécénat de BNP Paribas ?

MICHEL PÉBEREAU : C est aujourd hui un moyen essen- tiel de répondre aux défis que rencontre le monde. Notre capacité de réaction face à la crise sanitaire du Covid-19 vient de le prouver. Nous avons très rapidement mis en place à l échelle internationale un plan d action massif ciblé sur le secteur de la santé hôpitaux et recherche , de la solidarité et du maintien de l accès à l éducation, en déployant pour ce faire toute la palette de nos moyens, qu il s agisse de dons financiers, en nature ou de mécénat de compétences. L augmentation en 2019 des chiffres du mécénat monde, que nous collectons chaque année, traduit cette volonté du Groupe de servir le bien commun, en droite ligne avec l ambition portée par notre direction de l Engagement d entreprise. Le bilan de nos Fondations, qui comptent désormais parmi elles la très active Fondation BNP Paribas India, est également en progression. Au-delà des sommes engagées, des initiatives riches et variées se déploient dans les très nombreux pays où BNP Paribas est présent. Elles témoignent de notre implication dans la vie locale, favorisent les échanges avec nos parties prenantes et sont une source de fierté pour nos collabo- rateurs, qui s impliquent dans des actions bénévoles encouragées par l entreprise.

Quels ont été les temps forts de votre action en 2019 ?

JEAN-JACQUES GORON : Dans le domaine culturel, grâce à notre soutien, de nombreuses créations ont vu le jour dans le champ de la musique de jazz, de la danse et du cirque contempo- rain. Nous sommes l un des rares mécènes de ces disciplines, qui ne connaissent pas de frontières. La création de la chorégraphe cana- dienne Crystal Pite, à l occasion des 350 ans de l Opéra de Paris, en est une belle illustration. Côté solidarité, nous avons pu étendre au Royaume-Uni et à la Suisse notre programme d intégration des réfu-

giés. Celui-ci rassemble désormais 11 pays et de nombreux acteurs, faisant de BNP Paribas l une des entreprises les plus engagées sur ce sujet. Enfin, sur le front de l environnement, nous nous félicitons d avoir pu lancer neuf nouveaux programmes de recherche à travers notre appel à projets Climat et Biodiversité.

Pourquoi avoir ouvert le soutien à la recherche sur la biodiversité ?

M.P. : Comme l ont déjà montré certains travaux que nous avions soutenus, le changement climatique est un facteur ma- jeur d érosion de la biodiversité. Or celle-ci est essentielle pour le développement naturel de tous les écosystèmes de notre planète. À l inverse, son appauvrissement accélère les processus liés au chan- gement climatique. Ces raisons urgentes nous ont donc conduits à élargir le champ de notre programme.

Quels sont les enjeux du futur ?

J.-J.G. : En 35 ans, le mécénat dans le Groupe a beau- coup évolué. Comme nous l avons toujours fait, nous devons rester à l écoute de l actualité et être en mesure de réagir. C est ce qui nous a amenés en 2019 à soutenir la restauration de Notre-Dame de Paris, patrimoine mondial de l humanité, tout en abondant les dons appor- tés par de très nombreux collaborateurs. Au-delà de son utilité pour les bénéficiaires, le mécénat est un moyen formidable pour créer du lien entre des acteurs qui ont tout à gagner à se connaître. D où l importance que nous devons accorder à l accompagnement de nos partenaires.

Le mécénat, un outil d avenir

M I C H E L P É B E R E A U Président d honneur de BNP Paribas Président de la Fondation BNP Paribas

J E A N - J A C Q U E S G O R O N Responsable du Mécénat Groupe Délégué général de la Fondation BNP Paribas

RAPPORT D ACTIVITÉ 2019 DU MÉCÉNAT 4