32

Marie-Claire Capobianco, Directeur des réseaux France de BNP Paribas, membre du Comité Exécutif du Groupe

« Au cœur d un monde qui change, la banque s adapte au service de ses clients et de l économie. »

Les années que nous venons de traverser ont profondément modifié la donne pour les banques. Aux crises successives s est ajoutée l accélération des évolutions technologiques, sociologiques et réglementaires qui composent notre environnement.

Les clients, qu il s agisse des particuliers ou des entreprises, aspirent à un nouveau « contrat bancaire ». Ils attendent de leur banque qu elle change, qu elle s engage dans une démarche de responsabilité repensée, qu elle soit toujours plus lisible et utile, et c est à ce prix seulement qu ils lui renouvelleront leur confiance. Nos collaborateurs eux-mêmes, pour qui cette confiance constitue le levier indispensable à la réussite de leur mission, expriment leur besoin de changement au profit d une nouvelle compréhension de la relation clients.

Pour répondre à cette attente, nous avons voulu réfléchir sur l évolution de nos missions, sur les nouvelles responsabilités qui sont les nôtres et, ainsi pouvoir décider des transformations qu il nous faut conduire. Nous ne voulions pas le faire seuls, en chambre. Nous avons pensé qu il était nécessaire d ouvrir ce débat sur la banque à des acteurs extérieurs,

AVANT-PROPOS

de confronter les points de vue, de dialoguer de manière ouverte et libre et d être prêts à changer vraiment quand il le faudrait.

BDDF, la Banque de Détail en France de BNP Paribas, a donc initié fin 2012 une démarche inédite de dialogue afin de réfléchir de manière prospective à la place de la banque dans la société. Quatre grands thèmes ont été abordés : soutenir l économie, s adapter aux mutations technologiques, anticiper les évolutions sociétales et créer du lien social.

Les contributions ont été nombreuses et riches. Elles sont venues de plusieurs horizons : clients, entreprises et particuliers, collaborateurs mais également associations, économistes, sociologues, écrivains et scientifiques. Que tous ces contributeurs en soient remerciés, en particulier Christian Saint-Étienne, Joël de Rosnay, Gilles Finchelstein et Véronique Morali, personnalités reconnues dans leur domaine, qui nous ont aidés dans notre démarche.

Ces échanges nous ont passionnés et, surtout, ils nous ont apporté des pistes concrètes de transformation pour construire la banque d un aujourd hui qui ressemble déjà à demain. Cette brochure a l ambition d en restituer la diversité et nous donne l opportunité d en partager les recommandations. Certaines verront une mise en œuvre rapide, dès 2014, toutes constitueront un corps de principes utiles pour les années à venir.