Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS124

3 ACTIVITÉS ET ÉLÉMENTS COMPTABLES EN 2014

3

Bilan

CAPITAUX PROPRES CONSOLIDÉ S PART DU GROUPE

Les capitaux propres consolidés part du Groupe de BNP Paribas (avant distribution du dividende) s élèvent à 89,4 milliards d euros au 31 décembre 2014 contre 87,4 milliards d euros au 31 décembre 2013, en hausse de 2,0 milliards d euros du fait principalement de l augmentation

des réserves de conversion de 1,6 milliard d euros et de la hausse des réserves de réévaluation sur AFS de 1,9 milliard d euros, partiellement compensées par le dividende versé au titre du résultat de l exercice 2013 pour -1,9 milliard d euros.

ENGAGEMENTS DE FINANCEMENT ET DE GARANTIE

ENGAGEMENTS DE FINANCEMENT Les engagements de fi nancement donnés recouvrent essentiellement les ouvertures de crédits documentaires et de crédits confi rmés et les engagements relatifs aux opérations de prise en pension entre la date d opération et la date de valeur. Ils ont augmenté de 19 % à 246,4 milliards d euros au 31 décembre 2014.

Les engagements de fi nancement donnés aux établissements de crédit ont diminué de 36 % à 3,6 milliards d euros au 31 décembre 2014 et ceux donnés à la clientèle ont augmenté de 21 % à 242,8 milliards d euros au 31 décembre 2014.

Les engagements de fi nancement reçus sont essentiellement constitués de lettres de crédit à première demande (dites « StandBy ») et des engagements relatifs aux opérations de mise en pension. Les engagements

de fi nancement reçus augmentent de 15 % à 107,0 milliards d euros au 31 décembre 2014 contre 93,2 milliards d euros au 31 décembre 2013.

Cette augmentation résulte de la hausse des engagements reçus des établissements de crédit (104,9 milliards d euros au 31 décembre 2014 contre 89,8 milliards d euros au 31 décembre 2013, soit une hausse de 17 %).

ENGAGEMENTS DE GARANTIE Les engagements donnés par signature ont diminué de 2 % à 90,7 milliards d euros au 31 décembre 2014 (contre 92,3 milliards d euros au 31 décembre 2013) ; cette diminution provient principalement des engagements de garantie donnés d ordre des établissements de crédit (-16 % à 10,6 milliards d euros au 31 décembre 2014), les engagements de garantie donnés d ordre de la clientèle sont quant à eux restés stables.