Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS 283

5RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES

5

Risque de crédit

les clients considérés comme en défaut selon la défi nition du superviseur bancaire.

Sur le périmètre « Entreprises », la confi rmation ou la modifi cation des paramètres de rating et de TRG applicable à chacune des transactions intervient au moins une fois l an, dans le cadre du processus d approbation ou de revue annuelle des crédits. Elle repose avant tout sur l expertise des intervenants des métiers et, en second regard, des représentants de GRM (ces derniers ayant la décision fi nale en cas de désaccord avec le métier). Elle peut aussi s appuyer sur des outils adaptés, que ce soient des aides à l analyse ou des scores, le choix des techniques et leur caractère automatique au plan de la décision variant selon la nature des risques considérés. Sur le périmètre retail, l application des méthodes de notation pour déterminer les paramètres de crédit est réalisée de manière automatique.

➤ TABLEAU N° 14 : CORRESPONDANCE INDICATIVE DES NOTES INTERNES DE CONTREPARTIE AVEC L ÉCHELLE TYPE DES AGENCES DE NOTATION ET LES PROBABILITÉS DE DÉFAUT MOYENNES ATTENDUES

Note interne BNP Paribas

Rating de crédit émetteur

long terme PD Moyennes

attenduesS&P/Fitch

Investment Grade

1+ AAA 0,01 %

1 AA+ 0,01 %

1- AA 0,01 %

2+ AA- 0,02 %

2 A+/A 0,03 %

2- A- 0,04 %

3+/3/3- BBB+ 0,06 % à 0,10 %

4+/4/4- BBB 0,13 % à 0,21 %

5+/5/5- BBB- 0,26 % à 0,48 %

Non Investment Grade

6+ BB+ 0,69 %

6/6- BB 1,00 % à 1,46 %

7+/7 BB- 2,11 % à 3,07 %

7- B+ 4,01 %

8+/8/8- B 5,23 % à 8,06 %

9+/9/9- B- 9,53 % à 13,32 %

10+ CCC 15,75 %

10 CC 18,62 %

10- C 21,81 %

Défaut 11 D 100,00 %

12 D 100,00 %

Une correspondance indicative entre les notes internes de la Banque, d une part, et les ratings d émetteur long terme attribués par les principales agences de notation, d autre part, a été mise au point au sein du Groupe. Toutefois, BNP Paribas a une clientèle beaucoup plus

large que les seules contreparties notées par les agences de rating. La correspondance n a pas de sens pour la banque de détail. Elle est utilisée au moment de l attribution ou de la revue des notes internes afi n d identifi er d éventuelles divergences d appréciation de la probabilité de défaut d un tiers entre une ou plusieurs agences de notation et la Banque. Il n est toutefois pas dans l objectif de la notation interne de reproduire ni même d approcher les ratings attribués par les agences externes. Des écarts signifi catifs de rating, à la hausse ou à la baisse, existent au sein du portefeuille. Certaines contreparties notées 6 ou 7 par BNP Paribas pourraient être considérées comme « Investment Grade » par des agences de notation.

TESTS DE RÉSISTANCE RISQUE DE CRÉDIT Des modèles quantitatifs ont été développés et permettent de relier les paramètres de risques de crédit et la migration de rating aux variables macroéconomiques et financières, définies dans les scénarios de stress tests (cf. paragraphe Tests de résistance en section 5.3) tant sur l historique que sur un horizon de projection donné.

La qualité des méthodologies déployées est assurée par une gouvernance stricte en termes de séparation des attributions et responsabilités, un examen par une entité indépendante des dispositifs existants (modèles, méthodologies, outils) et une évaluation périodique de l effi cacité et de la pertinence de l intégralité du dispositif. Cette gouvernance, s appuie sur des politiques et des procédures internes, sur la supervision du Comité modèles et méthodologies de stress test risque de crédit, ainsi que sur une intégration globale du programme de stress tests au dispositif de gestion des risques.

Une politique des stress tests de risque de crédit, validée au Comité Capital de juillet 2013, existe au niveau Groupe et est utilisée dans le cadre des différents types de stress tests (réglementaire, périodique et ad hoc).

Le dispositif central de stress tests est articulé de manière cohérente avec la structure défi nie dans les orientations de stress tests européens de l ABE :

■ il repose sur les paramètres utilisés pour le calcul des exigences de fonds propres (EAD, PD et LGD réglementaires) ;

■ l espérance de perte conditionnelle à la macroéconomie est utilisée comme mesure du coût du risque généré par les nouveaux défauts ;

■ le stress du coût du risque est complété par des impacts sur les provisions collectives et sur le provisionnement du stock de douteux ;

■ le stress du capital réglementaire provient de la migration de rating, du passage en douteux et du stress de la PD réglementaire utilisée dans le calcul des exigences de fonds propres.

Dans le cas du stress des actifs pondérés, la perte en cas de défaut (LGD) n est pas stressée puisqu elle est considérée comme downturn. Dans celui du stress du coût du risque, le taux de perte (également appelé LGD Point-in-time - LGD PIT) peut être stressé via un lien avec les variables macroéconomiques et fi nancières ou avec les taux de défaut.

Les stress tests de risque de crédit sont utilisés dans le cadre de l évaluation du Profi l de risque global du Groupe, et plus spécifi quement lors des revues de portefeuilles.