Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS322

5 RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES

5

Risque de contrepartie

VALEUR EXPOSÉE AU RISQUE

➤ TABLEAU N° 41 : VALEUR EXPOSÉE AU RISQUE DE CONTREPARTIE PAR TYPE D APPROCHE (HORS CCP ET HORS CVA)

En millions d euros

31 décembre 2014 Bâle 3

Modèle interne (EEPE)(*) NPV(**) + Add-On

TotalIRBA Standard Sous-Total IRBA Standard Sous-Total

Instruments dérivés 88 364 1 88 365 124 1 718 1 842 90 207

Opération de fi nancement de titres et opérations à règlement différé 28 215 - 28 215 17 - 17 28 232

TOTAL 116 579 1 116 580 141 1 718 1 859 118 439

En millions d euros

31 décembre 2013 Bâle 2.5

Modèle interne (EEPE)(*) NPV(**) + Add-On

TotalIRBA Standard Sous-Total IRBA Standard Sous-Total

Instruments dérivés 56 279 4 56 283 - 1 771 1 771 58 054

Opération de fi nancement de titres et opérations à règlement différé 19 687 - 19 687 4 155 159 19 846

TOTAL 75 966 4 75 970 4 1 926 1 930 77 900

(*) Effective Expected Positive Exposure. (**) Net Present Value.

La valeur exposée au risque (EAD) de contrepartie est mesurée principalement grâce à l utilisation de modèles (cf. § Calcul de l exposition au risque de contrepartie). Sur le périmètre non couvert par les modèles internes (réduit essentiellement aux fi liales BNL, BancWest et TEB ) la valeur exposée au risque est calculée selon la méthode d évaluation au prix de marché (Net Present Value + Add-On).

La hausse de l EAD sur l année 2014 est principalement liée à l évolution des taux d intérêt (en particulier sur l euro et le dollar US) et à la chute du prix du pétrole.

Les garanties sous forme de collatéral utilisées en méthode standard en réduction de l EAD s élèvent à 548 millions d euros au 31 décembre 2014, contre 652 millions d euros au 31 décembre 2013.

Les actifs pondérés au titre du risque de contrepartie sont ensuite calculés en multipliant la valeur exposée au risque par un taux de pondération qui résulte du type d approche utilisé (approche standard ou approche IRBA).

Dans le cas général, quand l EAD est modélisée et pondérée en approche IRBA, la LGD n est pas ajustée en fonction du collatéral reçu dans la mesure où celui-ci est directement pris en compte dans le calcul de l Effective Expected Positive Exposure (EEPE).

Le tableau ci-dessous présente la distribution de l EAD du portefeuille de dérivés de gré à gré par rating externe. Pour chaque élément, est indiquée la part de transactions nettées (en nombre de transactions).

➤ TABLEAU N° 42 : VALEUR EXPOSÉE AU RISQUE DE CONTREPARTIE PAR NOTE

% de transactions

31 décembre 2014

EAD dont transactions nettées

AAA 12 % 97 %

AA 47 % 89 %

A 15 % 81 %

BBB 10 % 82 %

BB 7 % 81 %

B 5 % 78 %

Autres 4 % 72 %

Concernant le portefeuille de dérivés de gré à gré à fi n décembre 2014, la part des transactions collatéralisées représente, en nombre de transactions, près de 70 % du total.