Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS 329

5RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES

5

Risque de marché

des contrôles quotidiens sur les paramètres les plus liquides et une vérifi cation mensuelle formelle de l ensemble des données utilisées. Les types de paramètres contrôlés par V&RC sont précisément défi nis s agissant principalement de paramètres directement comparables à des données externes (cours des titres, paramètres de marché classiques), avec ou sans recours à des prestataires spécialisés fournissant des prix de consensus. Le département Risk-IM contrôle pour sa part les méthodes de valorisation et les paramètres les plus complexes qui dépendent étroitement du modèle retenu.

Les principes généraux de revue des paramètres de marché sont décrits dans la Charte des responsabilités de valorisation, et dans les procédures spécialisées telles que Global Marking and Independent Price Verifi cation Policy et MAP Review Principles ; les méthodologies spécifi ques le sont dans des documents (MAP Books) structurés par ligne de produits et mis à jour régulièrement. Les responsabilités de Risk-IM et de V&RC sont défi nies pour chaque étape et les conclusions des revues des paramètres de marché consignées dans les documents de résultats des revues MAP.

La revue des paramètres de marché se traduit par des ajustements de valorisation communiqués au middle-offi ce pour enregistrement en comptabilité. Les résultats sont communiqués à la Direction du métier au cours des Valuation Review Committees (VRC). L avis des fonctions de contrôle prévaut, et tout différend signifi catif et persistant est porté devant le PFC.

Homologation et revue des modèles

La gouvernance des contrôles des modèles est décrite dans la Politique de contrôle des méthodologies de valorisation. Les directives spécifi ques à chaque activité sont détaillées dans les documents reprenant les instructions de revue des modèles pour chaque ligne de produits.

Les analystes quantitatifs du front-offi ce conçoivent et proposent les méthodologies utilisées pour la valorisation des produits et le calcul des mesures de risques utilisées par la suite pour la prise de décisions de négoce. La Recherche et l équipe des systèmes (IT) sont alors responsables de la mise en œuvre de ces modèles.

Le contrôle indépendant des modèles de valorisation est du ressort de Risk-IM. Les processus principaux sont :

■ la validation des modèles, à l issue de laquelle une décision formelle d approbation ou de rejet du modèle est prise, y compris à la suite de toute modifi cation de la méthodologie de valorisation appelée « Événement du modèle de valorisation ». Dans tous les cas, les décisions d approbation sont prises par un analyste senior Risk-IM. La revue exigée par la décision d homologation peut être ponctuelle ou complète ; dans ce dernier cas, les motifs et les conditions de l approbation sont détaillés dans un document d homologation du modèle. Dans le cas où des discussions seraient à engager ou si des informations sont à communiquer aux parties prenantes, un Comité de validation des modèles peut être réuni ;

■ la revue des modèles, peut être menée dès sa conception (liée à une homologation) ou pendant la durée de vie d un modèle (réévaluation) ; elle consiste en une enquête sur la pertinence du modèle utilisé pour valoriser certains produits dans un contexte de marché précis ;

■ le contrôle de l utilisation et de la mise en place de modèles, consiste en un contrôle continu du paramétrage et de la confi guration des modèles, mais aussi de l adéquation des produits au modèle utilisé.

Calcul des réserves et autres ajustements de valorisation

Risk-IM défi nit et calcule des « réserves ». Celles-ci sont des ajustements de la valeur de marché ou de modèle impactant à la fois la valorisation comptable et les fonds propres prudentiels. Les réserves peuvent être considérées, selon les cas, comme une mesure des coûts de clôture d une position ou comme une prime pour des risques ne pouvant être diversifi és ou couverts adéquatement.

Les réserves couvrent principalement :

■ le risque de liquidité et les spreads de bid/offer ;

■ les incertitudes liées au choix du modèle ou aux paramètres du marché ;

■ l élimination des risques pour lesquels aucune couverture ne peut être mise en place (lissage du pay-off des options digitales ou à barrière).

Une politique générale d ajustement des valorisations a été défi nie. Les méthodologies relatives aux réserves sont documentées pour chaque ligne de produit par Risk-IM et ces documentations sont régulièrement mises à jour. L analyse des variations des réserves fait l objet d un rapport mensuel au VRC.

Les méthodologies relatives aux réserves sont améliorées régulièrement et tout changement constitue un événement de modèle de valorisation. Les améliorations apportées aux réserves sont généralement le fruit de la revue ou du calibrage d un modèle en fonction des informations issues du marché durant le processus de revue des paramètres du marché.

Des ajustements de valeur prudente (Prudent Valuation Adjustments - PVA) sont calculés selon la dernière version du Regulatory Technical Standards (RTS) de l ABE du 23 janvier 2015 et ont donné lieu à une première application de manière anticipée au troisième trimestre 2014 . Ce RTS exige des banques qu elles valorisent leurs instruments fi nanciers comptabilisés à leur juste valeur (Fair Value), avec un niveau de confi ance de 90 %.

Il existe plusieurs catégories de PVA dont les principales sont le risque de liquidation, le risque lié à l incertitude du prix de marché, le risque de concentration et le risque de modèle.

À partir de ces PVA, BNP Paribas calcule des montants d ajustements de valeur additionnels (Additional Valuation Adjustments - AVA) intégrant les réserves déjà prises en compte dans la Fair Value, ainsi que le mécanisme de diversifi cation décrit dans le RTS.

D un point de vue prudentiel, les montants d AVA sont traités en déduction des fonds propres.

Day-one-profi t or loss

Certaines transactions complexes sont valorisées avec des paramètres considérés comme non observables. La norme comptable IAS 39 prescrit de différer la comptabilisation d un éventuel résultat initial (day-one- profi t or loss) pour les transactions non observables. La marge nette de réserves ainsi différée est comptabilisée en résultat au prorata du temps sur la durée anticipée de transaction ou d inobservabilité des paramètres.

Risk-IM est associé à Finance Groupe, aux middle-offi ces et aux Métiers dans le processus d identifi cation et de traitement de ces éléments de résultat, afi n de déterminer si un type de paramètre ou de transaction est observable ou non, conformément aux règles d observabilité, par ailleurs dûment documentées.

L impact sur le compte de résultat du report initial de résultat est calculé par le middle-offi ce.