Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS 333

5RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES

5

Risque de marché

EXIGENCES DEPUIS CRD 3

VaR stressée (SVaR)

Une VaR stressée est calibrée sur une période déterminée d un an incluant une période de crise. Une période de 12 mois (31 mars 2008 - 31 mars 2009) a été choisie comme période de référence pour le calibrage de la VaR stressée. Ce choix est sujet à révision trimestrielle.

➤ TABLEAU N° 53.A : VALEUR EN RISQUE STRESSÉE (1 JOUR, 99 %)

En millions d euros

Exercice 2014

31 décembre 2014

Exercice 2013

31 décembre 2013Minimum Moyenne Maximum Moyenne

Valeur en Risque stressée 37 58 95 61 67 76

➤ TABLEAU N° 53.B : VALEUR EN RISQUE STRESSÉE (10 JOURS, 99 %)

En millions d euros

Exercice 2014

31 décembre 2014

Exercice 2013

31 décembre 2013Minimum Moyenne Minimum Moyenne

Valeur en Risque stressée 116 183 299 191 212 240

Risque additionnel de défaut et de migration (Incremental Risk Charge - IRC)

L IRC mesure les pertes dues à un défaut et à la migration des notations dans l intervalle de confi ance de 99,9 % sur un horizon de capital d un an, en supposant un niveau de risque constant sur cet horizon.

Cette approche permettant la prise en compte des risques supplémentaires de défaut et de migration est utilisée pour tous les produits non titrisés.

Le modèle est actuellement utilisé dans les processus de gestion des risques. Ce modèle a été homologué par l Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

Le calcul de l IRC se fonde sur l hypothèse d un niveau de risque constant sur un horizon de capital d un an, ce qui implique que les positions de négoce ou des ensembles de positions peuvent être rééquilibrés sur un horizon de capital d un an de manière à préserver le niveau de risque initial, mesuré par la VaR ou par le profi l d exposition par notation de crédit et par niveau de concentration. Cette fréquence de rééquilibrage est appelée horizon de liquidité.

Le modèle est construit autour d une simulation fondée sur les notations pour chaque débiteur. Il rend compte à la fois du risque de défaut des débiteurs et du risque de migration des notations de ces derniers. La dépendance entre les débiteurs est fondée sur un modèle multifactoriel de rendement des actifs. Les portefeuilles font l objet d une valorisation dans les différents scénarios simulés. Le modèle utilise un horizon de liquidité constant d un an.

➤ TABLEAU N° 54 : EXIGENCES DE FONDS PROPRES LIÉES À L INCREMENTAL RISK CHARGE

En millions d euros

Exercice 2014

31 décembre 2014

Exercice 2013

31 décembre 2013Minimum Moyenne Maximum Moyenne

Incremental Risk Charge 158 332 602 253 423 481

Mesure globale des Risques relative au portefeuille de corrélation (Comprehensive Risk Measure - CRM)

L activité de corrélation relative aux entreprises consiste à négocier et gérer le risque principalement de CDOs d entreprises (bespoke corporate CDOs), et leurs couvertures à l aide de CDS, d indices de CDS et de

tranches d indice. Cette activité fait partie du pôle Négoce de crédits structurés au sein de BNP Paribas Fixed Income.

Le cadre de valorisation utilise à la fois des prix observables sur le marché (notamment pour les CDS, indices et tranches d indice) et les prix établis à l aide de modèles pour valoriser les CDOs sur mesure (bespoke CDO).

➤ TABLEAU N° 55 : EXIGENCES DE FONDS PROPRES LIÉES À LA COMPREHENSIVE RISK MEASURE

En millions d euros

Exercice 2014

31 décembre 2014

Exercice 2013

31 décembre 2013Minimum Moyenne Maximum Moyenne

Comprehensive Risk Measure 75 94 106 75 144 112