Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS346

5 RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES

5

Risque de liquidité

de la gestion des réserves de liquidité, ensemble d actifs rapidement liquéfi ables pour faire face à une crise de liquidité.

La fonction Risque participe au Comité ALM Groupe et aux Comités ALM Trésorerie locaux et surveille la mise en œuvre, par l ALM Trésorerie, des décisions prises dans ces Comités lui afférant. Au titre du contrôle de second niveau, elle revoit les modèles et les indicateurs de risques (dont les stress tests de liquidité), surveille les indicateurs de risques et le respect des seuils associés.

La fonction Finance est responsable de la production des indicateurs de liquidité réglementaires, et des indicateurs internes de pilotage . Elle surveille la cohérence des indicateurs internes de pilotage avec les objectifs défi nis par le Comité ALM Groupe. La fonction Finance participe au Comité ALM Groupe et aux Comités ALM Trésorerie locaux.

PILOTAGE ET SURVEILLANCE DU RISQUE DE LIQUIDITÉ

Le pilotage interne et le suivi du risque de liquidité s appuient sur une large gamme d indicateurs couvrant différentes échéances. Ces indicateurs sont mesurés par devise et échéance, au niveau du Groupe et des entités.

INDICATEURS DE PILOTAGE [Audité] Les indicateurs de pilotage portent sur les besoins de fi nancement, en situation normale et en situation stressée, des métiers du Groupe. Ces indicateurs font partie du dispositif de pilotage budgétaire du Groupe, avec fi xation d objectifs et surveillance régulière (mensuelle) des écarts aux objectifs fi xés.

Bilan fi nancé

Le bilan fi nancé est une présentation adaptée à l analyse en liquidité du bilan du Groupe.

Partant du bilan comptable du Groupe, les principaux retraitements suivants sont effectués :

■ un passage du bilan comptable consolidé du Groupe au bilan prudentiel de la Banque avec la mise en équivalence des entités d Assurance du Groupe, la consolidation proportionnelle de certaines fi liales et l exclusion des entités de titrisation effi cace (cf. t ableau n° 2, section 5.2) ;

■ une compensation des comptes d instruments financiers dérivés (y compris instruments fi nanciers de couverture), des mises et prises en pension de titres et autres instruments fi nanciers en valeur de marché par résultat et des comptes de régularisation, opérée à l actif du bilan dans la rubrique inventaire de négoce clientèle ;

■ une compensation de certaines opérations de mise en pension (enregistrées en couru), principalement nettées contre les titres de dette du bilan fi nancé ;

■ l e reclassement de certains postes du bilan, notamment l e transfert en dépôts clients de la dette représentée par un titre du Groupe placée auprès de la clientèle (voir t ableau n° 66).

Le bilan financé qui en résulte est présenté ci-après, en milliards d euros. À noter que les données du 31 décembre 2013 sont retraitées par l application des normes IFRS 10, IFRS 11 et de l amendement à la norme IAS 32.