Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS454

7 UNE BANQUE RESPONSABLE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE, SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité sociale : développer une gestion engagée et loyale des ressources humaines

coordination au sein des RH et un comité d intervention ont été mis en place et des informations utiles, conseils et bonnes pratiques en termes de prévention vont être disponibles sur une page dédiée d Echonet. En Italie, BNL a commencé une nouvelle phase de l évaluation du risque de stress sur 3 000 salariés qui prendra fi n en février 2015.

Au Luxembourg, des conférences sur le « Bien-être et la performance » ont rassemblé plus de 180 participants.

Prise en compte des problèmes de santé publique En France, le Service de Santé au Travail du Groupe poursuit le dépistage des facteurs de risques, notamment cardio-vasculaires et du diabète, et procède à des campagnes de vaccination gratuites contre la grippe. Il organise des journées de prévention, des conférences d information (troubles du sommeil, aidants, parentalité, tabac) et dispense une formation de sauveteurs secouristes du travail. Une visite médicale annuelle est organisée pour les collaborateurs de plus de 55 ans. En Belgique, suite à une campagne pour la course à pied, 900 salariés ont participé au marathon Ekiden de Bruxelles. En Italie, BNL a deux actions de protection santé : l une couvre tous les salariés et prévoit un check-up annuel ; l autre est obligatoire pour 2 types de populations : un examen tous les 2 ans pour tous les salariés travaillant sur écran, pour le personnel de nuit ou travaillant dans le bruit et un tous les 5 ans pour le reste de la population. Au Luxembourg, le 3 juillet 2014 s est tenue la 11e édition de la « Journée CAS Sport, Loisirs, Santé, Environnement » chez BGL BNP Paribas. Placée sous le signe des allergies alimentaires, elle aura permis aux collaborateurs d assister à 2 conférences sur la santé.

Prévention des risques professionnels En France, la politique de prévention des risques professionnels fait l objet de mesures adaptées, en lien avec les partenaires sociaux. Des services de santé au travail interbancaires ont été créés pour les collaborateurs à Lille et à Marseille. Le service de santé du Groupe a ouvert une antenne à Nantes en septembre 2014, couvrant plus de 2 000 collaborateurs. En Belgique, les examens légaux de surveillance de santé, à l embauche et périodiques, ont été réalisés sur plus de 5 000 collaborateurs. Le sujet de l ergonomie a été abordé au cours des ateliers sur le déploiement du concept de bureaux partagés et télétravail. Au Luxembourg, 6 personnes diplômées assurent le suivi des risques identifi és, leur prévention, la mise à jour des contrôles, registres, rapports et le suivi des postes à risques. En outre, un dispositif de formations internes est proposé aux collaborateurs, permettant de couvrir les thématiques suivantes : activités physiques de compensation, gestion des situations de crises (hold-up), et secourisme.

Harcèlement et violence au travail En France, l accord « Harcèlement et violence au travail » signé en 2011 et reconduit en 2014 est disponible sur l intranet. En France et en Belgique, les médecins du travail, infi rmiers et assistants sociaux collaborent à la prévention et à l intervention d urgence en cas de harcèlement ou violence au travail et une assistance aux victimes de hold-up et autres faits de violence en agence est assurée en permanence. Au Luxembourg, la Charte contre le harcèlement moral de BGL BNP Paribas est disponible sur Echonet.

Des avantages sociaux en matière de protection sociale, de retraite, et d épargne

Au-delà des dispositifs légaux et conventionnels, selon les réglementations et pratiques des pays dans lesquels le Groupe est implanté, les collaborateurs peuvent bénéfi cier d une couverture sociale

complémentaire couvrant leurs frais de santé et ceux de leurs familles qui leur assure une protection de haut niveau, de plans de pension à cotisations défi nies (voir États fi nanciers note 7 Rémunérations et avantages consentis au personnel) leur permettant de constituer au cours de leur vie professionnelle un capital pour leur retraite complémentaire des éventuelles pensions versées par les régimes locaux obligatoires et de systèmes collectifs d intéressement visant à les associer à la performance collective. Hors de France, plus des trois quarts des salariés des entités de plus de 150 salariés bénéfi cient d une couverture médicale, plus de la moitié sont couverts en cas d invalidité de courte durée et la majorité des salariés du Groupe bénéfi cient d un régime de retraite par capitalisation venant s ajouter aux pensions servies par les régimes nationaux.

Il existe aussi au sein du Groupe des dispositifs d avantages sociaux à la carte (flexible benefits) permettant aux salariés de définir, dans une certaine mesure, leur niveau de couverture sur un panel d avantages proposés. Le plan mis en place par BNL en 2013 permet aux collaborateurs, sur une base volontaire, de recevoir une part de leur intéressement (40 %) sous forme d aide médicale, plan de pension, cours particuliers ou formation pour eux ou leur famille. En 2014, près de 21 % des collaborateurs éligibles ont opté pour ce dispositif. En France, le Groupe accompagne les efforts d épargne volontaire des salariés par les plans d épargne (PEE et PERCO) avec un abondement cumulé de 55 millions d euros en 2014. Il offre un régime obligatoire de mutuelle santé aux salariés et un système de prévoyance qui permet, à chaque collaborateur, d ajuster son niveau de protection en fonction de sa situation personnelle.

Promouvoir et respecter les conventions fondamentales de l OIT sur les Droits de l Homme

En 2012, la Direction Générale a signé la Déclaration de BNP Paribas relative aux Droits de l Homme s engageant à assurer le respect des Droits de l Homme au sein de sa sphère d infl uence : collaborateurs, fournisseurs, clients et communautés. BNP Paribas promeut et respecte la dignité et les droits de ses collaborateurs par l application d une politique de ressources humaines engagée et responsable. Les collaborateurs doivent aussi exercer et respecter les normes relatives aux Droits de l Homme dans le cadre de leurs activités professionnelles. À cet effet, BNP Paribas a établi un Code de conduite qui s applique à tous les collaborateurs.

BNP Paribas effectue une revue annuelle des pays à risque en matière de respect des droits humains(1). Comme en 2013, BNP Paribas est présent dans 10 pays à risques représentant 3,1 % de son effectif total, et dans 20 pays en situation préoccupante, pour 15,8 % de son effectif total, ce qui est relativement stable (5,2 % et 15,6 % en 2013). Par ailleurs, sur 86 % de l effectif mondial, cinq salariés (4 en 2013) au Brésil ont moins de 18 ans mais plus de 16 ans.

Dans la lignée de ces actions, la Direction des Ressources Humaines a lancé en 2014 un questionnaire sur la situation des collaborateurs en matière de droits humains pour en faire une cartographie sur les thèmes : liberté d association et de négociation collective, la santé et sécurité au travail, la non-discrimination et l égalité de traitement et les contrats de sous-traitance. Cette étude devrait nous permettre en 2015 de confi rmer la ligne des actions à mener. Une action de sensibilisation sur les droits humains a été réalisée en novembre lors de la semaine Diversité à Paris. (Pour plus d informations, voir chapitre 7, partie 4 La promotion du R espect d es Droits de l Homme).

(1) Source : Maplecroft qui identifi e 35 pays à risque et 68 pays en situation préoccupante (contre 34 et 70 en 2013).