Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS456

7 UNE BANQUE RESPONSABLE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE, SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité civique : lutter contre l exclusion, promouvoir l éducation et la culture

Afi n de mieux accompagner ces entreprises, BNP Paribas a affi né son approche et adapté ses services aux spécifi cités et besoins nationaux :

■ En France, le Groupe s est doté d un outil supplémentaire pour soutenir le développement des entreprises françaises à fi nalité sociale et répondre à leur besoin de fi nancement du haut de bilan : le fonds BNP Paribas Social Business Impact France. Dédié aux entreprises sociales, c est un fonds nourricier permettant d alimenter les produits d épargne contenant une poche d investissement à impact social. Il est ouvert aux investisseurs professionnels ( fonds d épargne salariale solidaires, en particulier ceux gérés par BNP Paribas Investment Partners, aux clients de la banque privée, aux investisseurs institutionnels, etc. ) désireux de réaliser un investissement à impact social. Il sera aussi ouvert au nouveau FCP BNP Paribas Social Business France (plus d informations dans la section 7.2 du Document de référence : Des produits et services responsables). Ce fonds a vocation à croître rapidement pour soutenir une trentaine d entreprises sociales françaises à fi n 2016 : son objectif est d avoir collecté 40 millions d euros à cette date. Des personnalités emblématiques du social impact investing ont accepté de rejoindre le Comité d orientation stratégique du fonds : Olivier de Guerre, Président de PhiTrust Partenaires, Nicolas Hazard, Président du Comptoir de l Innovation (Groupe SOS), et Fanny Picard, associée fondatrice d Alter Equity.

■ En Belgique, BNP Paribas Fortis a à son tour mis en place une organisation dédiée aux entreprises sociales, en créant une structure centralisée, qui concentre ainsi l expertise et permet une insertion effi cace dans le secteur de l entrepreneuriat social en Belgique.

■ En Italie, BNL s est associée aux deux principaux acteurs nationaux du secteur via :

■ un investissement d 1 million d euros dans le fonds Oltre Venture, société d investissement pionnière dans l investissement solidaire en Italie, spécialisée dans le fi nancement et l accompagnement de sociétés et de projets innovants à impact social positif ;

■ un partenariat avec CGM (Consorzio Nazionale della Cooperazione di Solidarietà Sociale Gino Matarelli), l un des plus grands réseaux de coopératives sociales italiennes, pour faciliter l accès au crédit et aux autres services bancaires des coopératives sociales membres du Consortium.

Enfi n, BNP Paribas s était engagé en 2012 à tripler d ici à 2015 le volume d opérations de sous-traitance menées avec des entreprises sociales (ES). En 2014, BNP Paribas a augmenté son soutien de 40 % par rapport à 2013 à 2,3 millions d euros.

LA MICROFINANCE En 2014, le soutien global du Groupe à la microfi nance s est amplifi é : au 31/12/2014, il a atteint 176 millions d euros, en croissance de 34 % par rapport à 2013.

➤ SOUTIEN DU GROUPE BNP PARIBAS À LA MICROFINANCE AU 31/12/2014

Fonds propres

Épargne salariale

17 M

Épargne clients

16 M

8 M

Autres

5 M 130 M

Financements

Cette progression en 2014 a aussi bien concerné les pays matures (France, Italie, Belgique, Royaume-Uni, États-Unis) avec 56 millions d euros d engagements de crédit au 31/12/2014 (+ 51 % par rapport à fi n 2013) que les pays émergents (Brésil, Colombie, Chine, Côte d Ivoire, Inde, Indonésie, Maroc, Pologne, Sénégal, Tunisie, et Vietnam) avec 74 millions d euros d engagements de crédit au 31/12/2014 (+ 47 % par rapport à fi n 2013).

Dans les pays matures, ce soutien se matérialise par des lignes de crédit pour fi nancer le portefeuille de microcrédits des institutions qui n ont généralement pas la capacité de collecter l épargne, mais aussi pour fi nancer l accompagnement des micro-emprunteurs, ou par de l assistance technique si besoin.

Le Groupe fi gure ainsi parmi les premiers partenaires bancaires de l Adie (Association pour le droit à l initiative économique) en France, de Permicro en Italie, de Fair Finance au Royaume-Uni ou encore de Microstart en Belgique. Pour cette dernière, une étude d impact a été menée sous l impulsion de BNP Paribas Fortis par des étudiants de l université de Vlerick. Cette étude a évalué à plus de 2 millions d euros les bénéfi ces induits par l activité de Microstart pour l État belge (économies réalisées sur les prestations sociales et revenus fi scaux additionnels).