Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS 457

7 UNE BANQUE RESPONSABLE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE,

SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité civique : lutter contre l exclusion, promouvoir l éducation et la culture

Aux États-Unis, BNP Paribas fi nance depuis fi n 2014, BOC Capital, avec un crédit de 250 000 dollars américains. Cette institution new-yorkaise est spécialisée dans le fi nancement des minorités et des immigrants qui souhaitent créer leur propre micro-entreprise. Elle a également développé des crédits verts pour encourager les entrepreneurs à intégrer la protection de l environnement dans leur modèle économique. Parallèlement, Bank of the West soutient des CDFI (Community Development Financial Institution organisations fournissant des services fi nanciers à des exclus du système bancaire) au moyen de crédits subsidiés (185 000 dollars américains en 2014) et de subventions (615 000 dollars américains).

Dans les pays émergents, le Groupe soutient 29 institutions dans 11 pays en fi nançant une partie du portefeuille de microcrédit de ces institutions. Par leur intermédiaire, il a participé ainsi indirectement en 2014 à l inclusion fi nancière de près de 250 000 personnes (+64 % par rapport à 2013). En Inde, où les besoins de microfi nance sont majeurs (41 % des micro-emprunteurs mondiaux), la Banque a décidé d accompagner la croissance et le renforcement du secteur désormais supervisé par la

Reserve Bank of India. Ses engagements de crédit sont ainsi passés de 7 à 27 millions d euros auprès de 15 institutions soutenues (contre 9 institutions en 2013).

BNP Paribas accompagne aussi quelques institutions au moyen de prises de participation au capital : ainsi l UBCI, en Tunisie, a pris 11,5 % du capital de TAYSIR, une institution tunisienne lancée par l Adie en 2013. L UBCI a souscrit à une augmentation de capital réalisée en 2014 et vient d autoriser un premier crédit de fi nancement de portefeuille en faveur de TAYSIR.

Enfi n, le soutien au secteur dans les pays émergents se matérialise par l appui à des projets structurants, tels que le projet de Centrale de Gestion des Risques (CGR) intégrée que réalise PlaNet Finance en Inde. Ce projet renforce la transparence du secteur et la protection des clients à faibles revenus. Il consolide en effet l ensemble des données de crédit des clients emprunteurs auprès de tout type de structure (banques, NBFI, Self help groups, associations, etc.) alors que les bureaux de crédit existants ne couvrent qu un périmètre limité d acteurs (banques et NBFI).

LA LUTTE CONTRE L EXCLUSION ET LA PROMOTION DU RESPECT DES DROITS DE L HOMME

BNP Paribas est engagé depuis de longues années dans la lutte contre l exclusion sociale et fi nancière. Le Groupe développe ainsi de nombreuses actions à travers le monde, afi n de promouvoir l éducation fi nancière et favoriser l accompagnement des populations fragiles, notamment en zones urbaines sensibles. Plus largement, BNP Paribas s emploie à promouvoir la protection des Droits de l Homme dans sa sphère d infl uence.

L ACCOMPAGNEMENT DES CLIENTS FRAGILES BNP Paribas agit tout particulièrement en faveur des clients en situation de fragilité du fait de leur handicap ou de leur situation fi nancière et veille à leur faciliter l accès aux services bancaires.

Clients en situation de handicap : en Belgique, BNP Paribas Fortis a créé une plate-forme d échanges et d actions réunissant plus de 20 associations et ses employés en situation de handicap. Il s agit de développer l offre de services adaptée aux personnes en situation de handicap et à des besoins spécifi ques liés à l âge tout en leur offrant une meilleure expérience client. Cette démarche s inscrit dans la continuité des actions mises en œuvre en 2012 et 2013 pour faciliter l accès des personnes à mobilité réduite dans les agences, développer les automates avec un soutien vocal et envoyer les extraits de compte en braille aux clients ayant des défi ciences visuelles.

Clients en diffi cultés fi nancières

L ensemble du Groupe est engagé dans le développement d un crédit responsable avec la volonté de favoriser l accès au crédit au plus grand nombre tout en luttant contre le surendettement. La Banque accompagne ses clients aux moments clés de leur vie mais aussi en cas de période diffi cile liée à un changement de situation, à des dépenses imprévues, à des problèmes de santé ou à des diffi cultés à gérer un budget.

Depuis 2010, Cetelem a investi dans un outil de détection des signes avant- coureurs de fragilité de ses clients afi n de pouvoir les contacter et les conseiller avant que leur situation ne soit trop dégradée. Cette approche proactive permet d identifi er des clients potentiellement fragiles et de leur adresser un courrier les invitant à contacter une équipe dédiée, qui propose un entretien exploratoire de la santé fi nancière du foyer. En cas de situation de fragilité avérée, Cetelem peut leur proposer une solution interne (une pause dans ses remboursements, un réaménagement de crédit pour équilibrer durablement le budget, etc.). Dans les cas de situations plus délicates (environ 10 % des cas), Cetelem les oriente vers l association CRESUS, avec laquelle il a co-construit en partenariat un dispositif d accompagnement spécifi que. Pour ces clients diagnostiqués en diffi culté, toute sollicitation commerciale est suspendue et ils bénéfi cient d un programme pédagogique d aide à la gestion budgétaire. En 2014 , près de 8 5 00 clients ont ainsi bénéfi cié d un diagnostic complet de leur situation budgétaire ; 4 sur 10 ont révélé des fragilités et ont été pris en charge de façon personnalisée.

La Banque De Détail en France (BDDF) a également mis en place plusieurs dispositifs de prévention et d accompagnement de ses clients dans les moments diffi ciles. Comme pour Cetelem, un système d alerte a été