Document de référence et rapport fi nancier annuel 2014 - BNP PARIBAS466

7 UNE BANQUE RESPONSABLE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE, SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité environnementale : agir contre le changement climatique

d électricité qu il fi nance : avec 59,5 % de sources fossiles (gaz, charbon, pétrole) et 23,3 % de sources renouvelables (hydraulique, photovoltaïque, éolien), le mix électrique fi nancé par BNP Paribas est « en avance » sur le mix mondial qui reposait, en 2012 selon l IEA, sur 68 % de fossiles et 21 % de renouvelables. Ce calcul a été fait sur les clients les plus importants dans le secteur de la production d électricité, représentant au 31 décembre 2014 les 2/3 de l exposition du Groupe sur ce secteur, en effectuant une pondération des mix de chaque entreprise par l exposition du Groupe.

➤ MIX ÉLECTRIQUE MONDIAL

Pétrole

Éolien, solaire et autres renouvelables

5 %

Nucléaire

10,9 %

5 %

22,5 %

Gaz

16,2 %

Hydraulique

40,4 %

Charbon

Source : AIE 2012.

➤ MIX ÉLECTRIQUE FINANCÉ PAR BNP PARIBAS

Pétrole

Éolien, solaire et autres renouvelables

7,5 %

Nucléaire

17,2 %

7,8 %

28,2 %

Gaz

15,8 %

Hydraulique

23,5 %

Charbon

Source : moyenne des mix, pondérés par l exposition du Groupe, des clients représentant à fin 2014 les 2/3 de l exposition du Groupe sur le secteur de la production d électricité.

BNP Paribas dispose de deux leviers principaux pour piloter son mix énergétique vers une réduction de son empreinte carbone :

La maîtrise des fi nancements et investissements dans les énergies fossiles : Depuis l entrée en vigueur de la politique Production d électricité à partir du charbon en septembre 2011, le Groupe a refusé de participer au fi nancement de plus de vingt centrales électriques dans le monde représentant une émission annuelle de plus de 138 millions de tonnes de CO2 équivalent, principalement en application des critères d effi cacité énergétique de la politique. Cela représente 30 % des émissions annuelles de la France (données 2012) et 260 fois les émissions annuelles du Groupe BNP Paribas (données 2014).

Le fi nancement des énergies renouvelables et des infrastructures vertes Avec des autorisations totales de crédits de près de 6,9 milliards d euros au 31 décembre 2014 dont plus de 2,4 milliards d euros en fi nancement de projets, le Groupe BNP Paribas est un acteur majeur dans le soutien au secteur des énergies renouvelables.

Le Groupe a fi nancé ou conseillé plus de 106 projets dans le monde totalisant plus de 12 500 MW de capacité installée à fi n 2014, soit l équivalent de la consommation annuelle de plus de 13 millions de ménages français.

Outre la taille de son engagement, les deux éléments à retenir de ce bilan sont la part importante de clients implantés dans les marchés domestiques du Groupe (France, Italie, Belgique et Luxembourg) et en Europe du Sud, ainsi que la prédominance des secteurs de l éolien, de l hydraulique et du solaire.

Parmi les projets phares fi nancés en 2014, celui de Gemini, une ferme d éoliennes de 600 MW située en mer du Nord, à 85 km au large des Pays- Bas. BNP Paribas a agi en tant que chef de fi le, coordinateur des opérations de couverture et chargé de la documentation pour son fi nancement d un montant de 2,1 milliards d euros. Il s agit du plus important projet de ferme d éoliennes jamais fi nancé dans le monde. Une fois achevé en 2017, il fournira l équivalent de la consommation électrique annuelle de 785 000 foyers et permettra d économiser 1,25 million de tonnes de CO2 chaque année.

Développer l offre d obligations vertes Début 2014, BNP Paribas a constitué une équipe Sustainable Capital Markets pour conseiller ses clients et répondre à l intérêt croissant pour les obligations destinées à fi nancer des projets durables, verts et/ ou socialement responsables.

Quatre transactions majeures ont été clôturées en 2014 :

■ l obligation verte de l Agence Française de Développement (AFD), d un montant de 1 milliard d euros sur 10 ans. Pour cette obligation « climatique », destinée à financer des projets de réduction de l empreinte carbone (énergies renouvelables, effi cacité énergétique, transports urbains), BNP Paribas a assuré la fonction de teneur de livre associé ;

■ l obligation verte GDF Suez −2,5 milliards d euros pour une durée de 6,5 ans − est destinée à fi nancer des projets visant à lutter contre le changement climatique. BNP Paribas était l une des 7 banques du consortium à accompagner GDF Suez dans cette transaction historique ;

■ l obligation verte Hera, première émission obligataire verte italienne : BNP Paribas a joué un rôle de coordinateur global et de conseiller en structuration pour cette émission de 500 millions d euros sur 10 ans ;

■ BNP Paribas a développé un type d obligation verte structurée inédit et permis à la Banque Mondiale d émettre une série de ce nouveau type d instrument et de rallier ainsi de nouveaux investisseurs. La performance de l obligation est liée à celle de l indice Ethical Europe composé d actions sélectionnées par l agence de notation extra-financière Vigeo, selon les principes de l investissement socialement responsable. Les fonds sont utilisés par la Banque Mondiale pour fi nancer des projets qui favorisent l adaptation au changement climatique ou contribuent à le limiter. Cette opération est la première de son genre sur le marché.