Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS 105

3ACTIVITÉS ET ÉLÉMENTS COMPTABLES EN 2016

3

Résultats consolidés de BNP Paribas

Le coût du risque est en baisse sensible de 14,1 % du fait notamment de la bonne maîtrise du risque à l origination, de l environnement de taux bas et de la poursuite de l amélioration en Italie. Il s établit à 3 262 millions d euros (3 797 millions d euros en 2015) soit 46 points de base des encours de crédit à la clientèle.

Le résultat d exploitation du Groupe augmente de 10,1 %, à 10 771 millions d euros (9 787 millions d euros en 2015).

Les éléments hors exploitation s élèvent à + 439 millions d euros (+ 592 millions d euros en 2015). Ils incluent une dépréciation exceptionnelle de survaleur pour - 127 millions d euros(1) (- 993 millions d euros de dépréciations de survaleurs en 2015(2)). Les éléments hors exploitation incluaient par ailleurs en 2015 la plus-value réalisée à l occasion de la cession de la participation résiduelle dans Klépierre-Corio pour + 716 millions d euros, une plus-value de dilution due à la fusion de Klépierre et de Corio pour + 123 millions d euros et une plus-value de cession sur une participation non stratégique pour + 94 millions d euros.

Le résultat avant impôt s établit ainsi à 11 210 millions d euros contre 10 379 millions d euros en 2015 (+ 8,0 %).

Le résultat net part du Groupe s élève à 7 702 millions d euros, en hausse de 15,1 % par rapport à 2015. Hors effet des éléments exceptionnels(3), il s établit à 7 802 millions d euros (+ 6,3 %). La rentabilité des fonds propres est égale à 9,3 % (9,4 % hors exceptionnels). La rentabilité des fonds propres tangibles est de 11,1 % (11,2 % hors exceptionnels). Le bénéfi ce net par action s établit à 6,0 .

Au 31 décembre 2016, le ratio « common equity Tier 1 » de Bâle 3 plein(4) s élève à 11,5 %, en hausse de 60 points de base par rapport au 31 décembre 2015, illustrant la solide génération de capital du Groupe. Le ratio de levier de Bâle 3 plein(5) s établit à 4,4 % (+ 40 points de base par rapport au 31 décembre 2015). Le ratio de liquidité (« Liquidity Coverage Ratio ») s établit pour sa part à 123 % au 31 décembre 2016. Enfi n, la réserve de liquidité du Groupe, instantanément mobilisable, est de 305 milliards d euros (266 milliards d euros au 31 décembre 2015), soit plus d un an de marge de manœuvre par rapport aux ressources de marché.

L actif net comptable par action s élève à 73,9 euros, soit un taux de croissance moyen annualisé de 6,2 % depuis le 31 décembre 2008, illustrant la création de valeur continue au travers du cycle.

Le Conseil d administration proposera à l Assemblée Générale des actionnaires de verser un dividende de 2,70 par action payable en numéraire, soit un taux de distribution de 45 % conforme à l objectif du plan.

Le Groupe met en œuvre activement le plan de remédiation décidé dans le cadre de l accord global avec les autorités des É tats-Unis et poursuit le renforcement de son système de contrôle interne et de conformité.

La bonne performance d ensemble du Groupe cette année illustre le succès du plan de développement 2014-2016. La croissance moyenne des revenus s établit à 4,0 % par an sur la période et l objectif de rentabilité des fonds propres de 10 % calculé sur la base d un ratio CET1 de 10 % a été dépassé(6).

Le Groupe présente les grandes lignes de son plan de développement 2017-2020. Le plan capitalise sur la force du modèle intégré et diversifi é et tient compte des contraintes réglementaires qui continuent de s accroître sur la période dans le référentiel actuel de Bâle 3. Il vise à construire la banque de demain en poursuivant le développement des métiers et en mettant en œuvre un programme ambitieux de nouvelle expérience pour les clients, de transformation digitale et d économies. L objectif est ainsi d atteindre une croissance moyenne du résultat net de plus de 6,5 % par an d ici 2020, un CET1 de 12 %(7) en 2020 et une rentabilité des fonds propres de 10 % à cette date.

Allocation de capital

Les pôles bénéficient du revenu des capitaux qui leur sont alloués. L allocation de capital répond en premier lieu aux exigences et méthodes de calcul du ratio européen de solvabilité selon la réglementation CRD IV, dite « Bâle 3 », et s effectue sur la base de 11 % des actifs pondérés.

Les actifs pondérés sont la somme :

■ du montant des expositions pondérées au titre du risque de crédit et de contrepartie calculé en utilisant l approche standard ou l approche avancée de notations internes selon l entité ou l activité du Groupe concernée ;

■ des exigences de fonds propres au titre de la surveillance prudentielle du risque de marché, du risque d ajustement de l évaluation de crédit et du risque opérationnel, multipliées par un facteur de 12,5.

Par ailleurs, les éléments déduits des fonds propres de base de catégorie 1 sont alloués à chaque pôle concerné.

Enfin, le capital alloué au titre des filiales d assurance est déterminé sur la base du capital de solvabilité requis minimum tel que défini selon Solvabilité II .

(1) Dépréciation complète de la survaleur de BGZ.

(2) Dont dépréciation complète de la survaleur de BNL bc : - 917 millions d euros.

(3) Effet des éléments exceptionnels après impôts : - 100 millions d euros en 2016, - 644 millions d euros en 2015.

(4) Ratio tenant compte de l ensemble des règles de la CRD 4 sans disposition transitoire.

(5) Ratio tenant compte de l ensemble des règles de la CRD 4 à 2019 sans disposition transitoire, calculé conformément à l acte délégué de la Commission Européenne du 10 octobre 2014.

(6) 10,3 % de rentabilité des fonds propres en 2016 (hors exceptionnels) sur la base d un ratio CET1 de 10 %.

(7) À référentiel réglementaire constant.