Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS 109

3ACTIVITÉS ET ÉLÉMENTS COMPTABLES EN 2016

3

Résultats par pôle/métier

BANQUE DE DÉTAIL EN BELGIQUE (BDDB)

En millions d euros 2016 2015 2016/2015

Produit net bancaire 3 661 3 552 + 3,1 %

Frais de gestion (2 582) (2 462) + 4,9 %

Résultat brut d exploitation 1 079 1 090 - 1,0 %

Coût du risque (98) (85) + 15,1 %

Résultat d exploitation 981 1 005 - 2,4 %

Éléments hors exploitation 6 (9) n.s.

Résultat avant impôt 987 996 - 0,9 %

Résultat attribuable à Gestion Institutionnelle et Privée (69) (68) + 1,1 %

Résultat avant impôt de BDDB 918 928 - 1,1 %

Coeffi cient d exploitation 70,5 % 69,3 % + 1,2 pt

Fonds propres alloués (Md ) 4,7 4,5 + 6,2 %

Incluant 100 % de la Banque Privée en Belgique pour les lignes PNB à Résultat avant impôt.

Sur l ensemble de l année 2016, BDDB montre une dynamique commerciale soutenue. Les crédits sont en hausse de 4,7 % par rapport à 2015 avec une augmentation des crédits aux particuliers (notamment des crédits immobiliers) et aux PME. Les dépôts augmentent pour leur part de 5,8 % grâce notamment à la forte croissance des dépôts à vue. Le métier poursuit le développement du digital avec de nouvelles fonctionnalités pour Easy Banking App et Easy Banking Web qui comptent désormais respectivement 1 million et 2,4 millions d utilisateurs. Le métier met en œuvre par ailleurs les nouveaux parcours clients avec l application « Home on the Spot » qui propose aux clients des outils d aide et des simulations d emprunt dans le cadre de leur projet immobilier.

Le produit net bancaire(1) est en hausse de 3,1 % par rapport à 2015, à 3 661 millions d euros : les revenus d intérêt(1) augmentent de 5,9 % en lien avec la croissance des volumes et la bonne tenue des marges mais les commissions(1) diminuent de 4,8 % du fait de la baisse des commissions fi nancières en lien avec le contexte de marché défavorable.

Les frais de gestion(1) augmentent de 4,9 % par rapport à 2015, à 2 582 millions d euros. Hors éléments exceptionnels(2) et évolution des taxes bancaires, ils n augmentent que de 0,9 %, traduisant la bonne maîtrise des coûts.

Le résultat brut d exploitation(1), à 1 079 millions d euros, est en baisse de 1,0 % par rapport à l année dernière (+ 7,0 % hors exceptionnels et évolution des taxes bancaires).

Le coût du risque(1), à 98 millions d euros soit 10 points de base des encours de crédit à la clientèle, est très faible et n augmente que de 13 millions d euros par rapport à 2015.

Après attribution d un tiers du résultat de la Banque Privée en Belgique au métier Wealth Management (pôle International Financial Services), BDDB dégage ainsi un résultat avant impôt de 918 millions d euros, en baisse de 1,1 % par rapport à l année dernière mais en hausse de 8,0 % hors éléments exceptionnels et évolution des taxes bancaires, ce qui traduit la bonne performance du métier.

(1) Avec 100 % de la Banque Privée en Belgique.

(2) Notamment coûts de restructuration pour 80 millions d euros (0 en 2015) compensée pour partie par une reprise sur une provision pour charges pour 30 millions d euros.

AUTRES MÉTIERS DE DOMESTIC MARKETS (ARVAL, LEASING SOLUTIONS, PERSONAL INVESTORS ET BANQUE DE DÉTAIL ET DES ENTREPRISES AU LUXEMBOURG)

En millions d euros 2016 2015 2016/2015

Produit net bancaire 2 681 2 498 + 7,3 %

Frais de gestion (1 488) (1 387) + 7,3 %

Résultat brut d exploitation 1 193 1 111 + 7,4 %

Coût du risque (115) (136) - 15,2 %

Résultat d exploitation 1 078 975 + 10,5 %

Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence 43 36 + 18,8 %

Autres éléments hors exploitation 5 (14) n.s.

Résultat avant impôt 1 125 997 + 12,8 %

Résultat attribuable à Gestion Institutionnelle et Privée (2) (5) - 55,2 %

Résultat avant impôt de Autres Domestic Markets 1 123 993 + 13,1 %

Coeffi cient d exploitation 55,5 % 55,5 % + 0,0 pt

Fonds propres alloués (Md ) 3,8 3,5 + 8,5 %

Incluant 100 % de la Banque Privée au Luxembourg pour les lignes PNB à Résultat avant impôt.