Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS112

3 ACTIVITÉS ET ÉLÉMENTS COMPTABLES EN 2016

3

Résultats par pôle/métier

Sur l ensemble de l année 2016, Europe-Méditerranée enregistre une bonne croissance de son activité. Les encours de crédit augmentent de 5,5 %(1) par rapport à 2015 avec une hausse dans l ensemble des régions. Les dépôts s accroissent de 9,8 %(1 ), avec une bonne progression dans tous les pays. L offre digitale connaît un développement soutenu avec 350 000 clients pour CEPTETEB en Turquie et plus de 200 000 clients pour BGZ OPTIMA en Pologne.

Le produit net bancaire(2 ), à 2 513 millions d euros, est en hausse de 6,0 %(1) par rapport à 2015, en lien avec la hausse des volumes.

Les frais de gestion(2 ), à 1 705 millions d euros, augmentent de 4,6 %(1) par rapport à l année dernière. Hors hausse des taxes et contributions

bancaires en Pologne(3), ils ne sont en hausse que de 3,7 %(1), traduisant la bonne maîtrise des dépenses et l effet des synergies de coûts en Pologne.

Le coût du risque(2 ) s élève à 437 millions d euros, soit 112 points de base des encours de crédit à la clientèle, globalement stable par rapport à 2015 (+ 0,7 %(1)).

Compte tenu d une hausse de la contribution des sociétés mises en équivalence et après attribution d un tiers du résultat de la Banque Privée en Turquie au métier Wealth Management, Europe Méditerranée dégage ainsi un résultat avant impôt de 566 millions d euros en forte hausse (+ 19,9 %(4) par rapport à l année dernière).

(1) À périmètre et change constants.

(2) Avec 100 % de la Banque Privée en Turquie.

(3) Introduction d une taxe bancaire en Pologne en 2016 : 44 millions d euros (contribution exceptionnelle au fonds de garantie des dépôts et au fonds de soutien des emprunteurs pour 31 millions d euros en 2015).

(4) À périmètre et change constants (+ 10,2 % à périmètre et change historiques).

(5) Avec 100 % de la Banque Privée aux É tats-Unis.

(6) CCAR et Intermediate Holding Company.

(7) Coûts liés à l introduction en Bourse de First Hawaiian Bank et provision sur un projet informatique.

(8) À périmètre et change constants (- 6,6 % à périmètre et change historiques).

BANCWEST

En millions d euros 2016 2015 2016/2015

Produit net bancaire 2 984 2 834 + 5,3 %

Frais de gestion (2 038) (1 882) + 8,3 %

Résultat brut d exploitation 947 952 - 0,5 %

Coût du risque (85) (50) + 69,9 %

Résultat d exploitation 862 902 - 4,4 %

Éléments hors exploitation 16 31 - 48,6 %

Résultat avant impôt 878 933 - 5,9 %

Résultat attribuable à Gestion Institutionnelle et Privée (15) (10) + 52,1 %

Résultat avant impôt de BancWest 862 923 - 6,6 %

Coeffi cient d exploitation 68,3 % 66,4 % + 1,9 pt

Fonds propres alloués (Md ) 6,3 6,3 + 1,0 %

Incluant 100 % de la Banque Privée aux Etats-Unis pour les lignes PNB à Résultat avant impôt.

Sur l ensemble de l année 2016, BancWest poursuit sa croissance dans une conjoncture favorable.

Les crédits, en hausse de 8,5 %(1 ) par rapport à 2015, augmentent tant pour les particuliers que pour les entreprises. Les dépôts sont en hausse de 7,9 %(1 ) avec une forte progression des dépôts à vue et des comptes d épargne. BancWest poursuit le développement de la banque privée avec des actifs sous gestion qui s élèvent à 12,1 milliards de dollars au 31 décembre 2016 (+ 19 % par rapport au 31 décembre 2015).

L année est par ailleurs marquée pour BancWest par la réussite du CCAR (« Comprehensive Capital Analysis and Review ») soumis à l examen du superviseur et par le succès de l introduction en Bourse de First Hawaiian Bank qui continue à être consolidée par intégration globale tant que le Groupe en conserve le contrôle.

Le produit net bancaire(5), à 2 984 millions d euros, augmente de 5,5 %(1 ) par rapport à 2015, la hausse des volumes étant partiellement compensée par l effet de la baisse des taux aux É tats-Unis sur l ensemble de 2016 par rapport à 2015.

Les frais de gestion(5), à 2 038 millions d euros, augmentent de 8,5 %(1 ) par rapport à 2015. Hors coûts réglementaires(6) et coûts non récurrents(7), ils croissent de 6,9 % en lien avec le renforcement des dispositifs commerciaux (banque privée, crédit à la consommation).

Le coût du risque(5) (85 millions d euros) est toujours faible, à 14 points de base des encours de crédit à la clientèle. Il est cependant en hausse de 35 millions d euros par rapport au niveau particulièrement bas de 2015.

Ainsi, après attribution d un tiers du résultat de la Banque Privée aux États-Unis au métier Wealth Management, BancWest dégage un résultat avant impôt de 862 millions d euros (- 4,7 %(8) par rapport à 2015).