Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS 117

3ACTIVITÉS ET ÉLÉMENTS COMPTABLES EN 2016

3

Résultats par pôle/métier

SUCCÈS DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT 2014-2016

La bonne performance du Groupe cette année illustre le succès du plan de développement 2014-2016.

Sur la période, le Groupe a progressé sur l ensemble des grands axes stratégiques défi nis dans le cadre du plan. Pour se préparer aux mutations de la banque de détail, le Groupe a lancé Hello bank! qui compte déjà 2,5 millions de clients, développé des banques digitales dans International Retail Banking, poursuivi l adaptation des réseaux d agences et renforcé la banque privée dans tous ses réseaux. CIB, renforcé de Securities Services, a gagné des parts de marché auprès des grandes entreprises et des institutionnels et a développé la banque de transactions. Tous les métiers ont su s adapter aux mutations de leur environnement à l instar de BNL bc qui a recentré l approche commerciale des entreprises sur les meilleures clientèles, avec déjà des premiers effets positifs sur ses résultats, et de CIB qui a rassemblé les métiers de marché dans Global Markets. Enfi n, les plans géographiques (Allemagne, Asie- Pacifi que, CIB Amérique du Nord) ont atteint leur objectif de croissance, de même que les métiers spécialisés.

La croissance moyenne des revenus(1) a ainsi atteint 4,0 %(2) par an sur la période malgré un contexte beaucoup moins porteur qu attendu du fait des taux d intérêt très bas. La croissance organique des revenus(1) a été soutenue (+ 2,2 % par an en moyenne(2)) grâce au bon développement des métiers et au succès des plans régionaux, malgré l effet de l environnement de taux bas sur Domestic Markets et l impact de la réduction du métier Énergie & Matières Premières dans CIB. Des acquisitions ciblées (DAB Bank, GE Fleet Services Europe, 50 % non encore détenus de LaSer et Bank BGZ) ont permis d utiliser les ressources de capital disponibles tout en préservant une croissance limitée des actifs pondérés (+ 0,7 %(2) par an en moyenne) et ont apporté une contribution positive à la croissance des revenus.

Les frais de gestion ont été bien maîtrisés. Ils ont bénéfi cié du succès du plan Simple & Effi cient qui a permis de générer 3,3 milliards d euros d économies récurrentes(3) depuis son lancement en 2013 soit 500 millions d euros de plus que l objectif initial. Ils enregistrent cependant l impact des nouvelles taxes et réglementations qui s accroissent de 1,3 milliard d euros entre 2013 et 2016. Hors impact des nouvelles taxes et réglementations, la croissance moyenne annuelle des frais de gestion s élève ainsi à 2,7 %(2) par an(4) et à 0,7 % seulement à périmètre et change constants. L effet de ciseau est ainsi positif de 1,2 point par an en moyenne hors nouvelles taxes et réglementations.

Compte tenu par ailleurs de la réduction du coût du risque, le Groupe a ainsi atteint ou dépassé les principaux objectifs fi nanciers du plan 2014- 2016 avec une rentabilité des fonds propres hors exceptionnels de 10,3 % calculée sur la base d un ratio CET1 de 10 % (pour un objectif de 10 %), un ratio « common equity Tier 1 de Bâle 3 plein » de 11,5 % et un taux de distribution de 45 %.

Le Groupe a conduit pendant la période une politique active de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) avec la mise en place d un nouveau Code de conduite qui a fait l objet d un vaste programme de formation en ligne des collaborateurs. De nombreuses actions du Groupe, telles que le fi nancement d entreprises sociales, ont eu un impact positif sur la société. Le Groupe participe activement à la transition énergétique : il a strictement encadré les fi nancements au secteur du charbon et a lancé avec succès une obligation « verte ». BNP Paribas est ainsi le leader en Europe de la catégorie Banque pour les critères RSE selon l agence de notation extra-fi nancière Vige o Eiris.

(1) Hors exceptionnels (+ 147 M en 2013, + 538 M en 2016).

(2) Taux de croissance annuel moyen 2013-2016.

(3) Dont 2,5 milliards d euros sur la période 2014-2016.

(4) 4,2 % par an en moyenne y compris nouvelles taxes et réglementations.