Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS174

4 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2016

4

Notes annexes aux états fi nanciers

■ Les produits de corrélation actions et hybrides actions sont des instruments dont le pay-off dépend du comportement relatif d actions ou indices d un panier de sorte que la valorisation est sensible à la corrélation entre les composantes du panier. Des versions hybrides de ces instruments portent sur des paniers qui contiennent à la fois des actions et d autres instruments sous-jacents tels que des indices de matières premières. La plupart des corrélations entre instruments ne sont pas actives, seul un sous-ensemble de la matrice de corrélation actions-indice est régulièrement observable et négocié. Par conséquent, la classifi cation en Niveau 3 dépend de la composition du panier, de sa maturité, et de la nature hybride du produit. Les paramètres de corrélation sont déterminés à partir d un modèle interne fondé sur des estimations historiques et d autres facteurs d ajustement, corroborés par référence à des opérations récentes ou à des données externes. Pour l essentiel, la matrice de corrélation est fournie par les services de consensus, et lorsqu une corrélation entre deux sous-jacents n est pas disponible, elle peut être obtenue par des techniques d extrapolation ou des techniques fondées sur des valeurs de substitution.

Ces instruments dérivés structurés font l objet d ajustements de valorisation pour couvrir les incertitudes relatives à la liquidité, aux paramètres et au risque de modèle.

Ajustements de valorisation (CVA, DVA et FVA)

Les ajustements de valorisation pour risque de contrepartie (CVA) et pour risque de crédit propre (DVA) et l ajustement explicite du coût de financement (FVA) sont considérés comme composantes non observables du dispositif de valorisation et par conséquent classés en Niveau 3 dans la hiérarchie de juste valeur. Ceci n interfère pas, dans le cas général, dans la classifi cation des transactions individuelles au sein de la hiérarchie. Toutefois, un dispositif spécifi que permet d identifi er les transactions individuelles pour lesquelles la contribution marginale de ces ajustements, et l incertitude associée, est signifi cative et justifi e de classer ces transactions en Niveau 3. C est notamment le cas de certains instruments de taux d intérêt simples faiblement collatéralisés et de durée résiduelle très longue.

Le tableau ci-après fournit un intervalle de valeurs des principales données non observables utilisées pour la valorisation des instruments fi nanciers de N iveau 3. Ces fourchettes correspondent à une série de sous-jacents différents et n ont de sens que dans le contexte de la technique de valorisation mise en œuvre par BNP Paribas. Les moyennes pondérées, le cas échéant, sont fondées sur les valeurs de marché, les valeurs nominales ou les sensibilités.

Les principaux paramètres non observables utilisés pour valoriser les dettes émises de N iveau 3 sont équivalents à ceux de leur dérivé de couverture économique. Les informations sur ces dérivés, présentées dans ce tableau, s appliquent également à ces dettes.