Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS 263

5RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES PILIER 3

5

Gestion du capital et adéquation des fonds propres

Actifs pondérés En millions d euros

31 décembre 2015

Retail Banking & Services Corporate & Institutional Banking

Autres Activités Total

Domestic Markets

International Financial Services

Corporate Banking

Global Markets

Securities Services

Risque de crédit 179 089 141 022 92 042 8 988 1 440 26 700 449 282 Détail en section 5.4

Approche IRBA 116 985 14 377 86 769 6 396 1 069 3 145 228 740

Approche standard 62 105 126 645 5 273 2 592 372 23 556 220 542 Positions de titrisation du portefeuille bancaire 909 646 221 9 676 1 1 173 12 625 Détail en section 5.5

Approche IRBA 757 79 221 9 675 1 1 173 11 905

Approche standard 151 567 0 2 0 0 720

Risque de contrepartie 2 636 909 23 24 021 1 548 91 29 228 Détail en section 5.6

Contreparties centrales (CCP) 0 0 0 1 385 1 048 0 2 432 Risque d ajustement de l évaluation de crédit (CVA) 138 334 22 2 919 12 81 3 507 Risque de contrepartie (hors CCP et CVA) 2 498 575 1 19 718 488 10 23 289 Risque de participations en actions 5 329 33 595 2 869 1 962 358 13 966 58 079 Détail en section 5.7

Risque de marché 170 424 1 488 19 573 57 2 052 23 764 Détail en section 5.7

Modèle interne 0 28 280 18 693 0 2 038 21 039

Approche standard 170 395 1 208 142 57 14 1 986 Positions de titrisation du portefeuille de négociation 0 0 0 739 0 0 739

Risque opérationnel 16 367 15 706 9 122 15 456 2 675 1 222 60 548 Détail en section 5.9

TOTAL 204 501 192 301 105 765 79 677 6 079 45 203 633 527 Détail en section 5.2

La répartition des actifs pondérés par domaine d activité atteste du caractère diversifi é des activités du Groupe avec 64 % consacrés au Retail Banking & Services (dont 33 % sur Domestic Markets et 31 % sur International Financial Services), 30 % au Corporate & Institutional Banking et 6 % aux Autres Activités.

L augmentation des actifs pondérés du Groupe atteint 7 milliards d euros sur 2016, avec une hausse de 6 milliards d euros sur Domestic Markets,

principalement sur Banque De Détail en France et Banque De Détail en Belgique, 4 milliards d euros sur International Financial Services, essentiellement sur Personal Finance et International Retail Banking, et une augmentation limitée à 1 milliard d euros sur Corporate & Institutional Banking notamment du fait de la mise en place d une opération de titrisation, en partie compensée par une baisse de 4 milliards d euros sur Autres Activités.