Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS334

5 RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES PILIER 3

5

Risque de contrepartie

Les garanties sous forme de collatéral utilisées en méthode standard en réduction de l EAD s élèvent à 658 millions d euros au 31 décembre 2016, contre 540 millions d euros au 31 décembre 2015.

Les actifs pondérés au titre du risque de contrepartie sont ensuite calculés en multipliant la valeur exposée au risque par un taux de pondération qui résulte du type d approche utilisé (approche standard ou approche IRBA).

Dans le cas général, quand l EAD est modélisée et pondérée en approche IRBA, la LGD n est pas ajustée en fonction du collatéral reçu dans la mesure où celui-ci est directement pris en compte dans le calcul de l Effective Expected Positive Exposure (EEPE).

Le tableau ci-dessous présente la distribution de l EAD du portefeuille de dérivés de gré à gré par rating . Pour chaque élément, est indiquée la part de transactions nettées.

➤ TABLEAU N° 57 : VALEUR EXPOSÉE AU RISQUE DE CONTREPARTIE PAR NOTE

31 décembre 2016 31 décembre 2015

Distribution de l EAD dont transactions nettées Distribution de l EAD dont transactions nettées

AAA 9 % 98 % 12 % 97 %

AA 46 % 90 % 46 % 90 %

A 19 % 91 % 14 % 85 %

BBB 10 % 92 % 10 % 84 %

BB 6 % 78 % 7 % 75 %

B 5 % 84 % 6 % 79 %

Autres 4 % 86 % 4 % 82 %

Concernant le portefeuille de dérivés de gré à gré à fi n décembre 2016, la part des transactions collatéralisées représente, en nombre de transactions, près de 75 % du total.