Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS376

5 RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES PILIER 3

5

Risques opérationnel, de non-conformité et de réputation

EXPOSITION AU RISQUE OPÉRATIONNEL

Le graphique ci-dessous présente les pertes liées au risque opérationnel selon la classification des types d événements définie dans la réglementation.

➤ GRAPHIQUE N° 11 : PERTES LIÉES AU RISQUE OPÉRATIONNEL RÉPARTITION PAR TYPE D ÉVÉNEMENT (MOYENNE 2009 À 2016)(*)

62 % (58 %) Clients, produits et

pratiques commerciales

1 % (1 %) Pratiques en matière d'emploi et sécurité

au travail

15 % (17 %)

2 % (2 %) Interruption de l'activité et dysfonctionnement des systèmes

1 % (1 %) Dommages occasionnés aux actifs matériels

Fraude Externe

17 % (19 %) Exécution, livraison et gestion des processus

2 % (2 %) Fraude interne

(*) Les pourcentages entre parenthèses correspondent à la moyenne des pertes par type d événement 2008-2015.

Sur la période 2009-2016, le type principal d incidents de risque opérationnel appartient à la catégorie « clients, produits et pratiques commerciales » qui représente plus de la moitié des impacts fi nanciers sous l effet notamment du poids fi nancier de l accord global avec les autorités des États-Unis relatif à la revue de certaines transactions en dollars intervenu en juin 2014. Les défaillances dans les processus comprenant notamment les erreurs dans l exécution ou le traitement d opérations et la fraude externe constituent respectivement les deuxième et troisième types d incidents ayant le plus d impact fi nancier.

Le Groupe BNP Paribas porte la plus grande attention à analyser ces différents incidents de façon à améliorer régulièrement son dispositif de contrôle.

CALCUL DES EXIGENCES DE FONDS PROPRES

Le calcul des actifs pondérés est obtenu en multipliant les exigences de fonds propres par 12,5.

APPROCHES RETENUES Le Groupe utilise une approche hybride combinant l Approche par mesure avancée (AMA), l approche standard et l approche de base (ou élémentaire).

En termes de PNB, la majorité des entités du périmètre prudentiel de consolidation du Groupe utilise l approche par mesure avancée. Les activités de banque de détail dans les réseaux domestiques et de Banque Privée, ainsi que les activités de Corporate and Institutional Banking sont ainsi largement couvertes par cette approche.

Méthode AMA

Le calcul des exigences de fonds propres en approche par mesure avancée (AMA) est élaboré à partir d un modèle interne de calcul du capital

relatif au risque opérationnel, fondé sur les quatre éléments requis par la réglementation, à savoir :

■ les données internes historiques ;

■ les données de pertes externes ;

■ les facteurs d environnement et de contrôle interne ;

■ l analyse de scénarios prospectifs, appelés incidents potentiels au sein du Groupe BNP Paribas.

Le modèle interne utilisé par le Groupe BNP Paribas depuis 2008 est fondé sur les principes suivants :

■ la distribution des pertes annuelles agrégées ; ce qui signifi e qu une approche actuarielle est développée dans laquelle les fréquences et les sévérités des pertes de risque opérationnel sont modélisées selon des distributions calibrées sur les données disponibles ;

■ les données historiques et prospectives sont utilisées dans le calcul du capital avec une prépondérance des données prospectives, en vue de représenter au mieux les risques opérationnels extrêmes et peu fréquents ;