Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS466

7 UNE BANQUE RESPONSABLE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE, SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité économique : fi nancer l économie de manière éthique

Partenariats pour la réalisation des Objectifs À travers l ODD 17 (partenariats pour la réalisation des objectifs), l ONU met en avant la nécessité de développer des partenariats effi caces entre les gouvernements, le secteur privé et la société civile. C est pourquoi BNP Paribas a choisi de favoriser les programmes de sensibilisation comme ceux menés par exemple dans sa fi liale polonaise BGZ, devenue partenaire du programme polonais « Les ODD en pratique », qui vise à intégrer les ODD dans les stratégies des entreprises. En Belgique, BNP Paribas Fortis, a signé la Charte belge des ODD dont le but est d améliorer la coopération entre les acteurs du développement international, le secteur privé et la société civile afi n d atteindre les 17 ODD.

Afi n de renforcer encore son action, le Groupe mesure sa contribution à l atteinte des ODD et développe de nouveaux produits et services favorisant l atteinte de ces objectifs.

Indicateur de performance lié aux ODD Le Groupe a décidé d introduire les ODD dans ses indicateurs de performance RSE. Précurseur dans le secteur bancaire, il est le premier à proposer un indicateur global annuel. BNP Paribas a été appuyé par Vigeo-Eiris dans l élaboration de cet indicateur qui mesure la part des crédits aux entreprises ayant contribué directement à l atteinte des ODD qui s élève à 16,6 % en 2016, contre 15 % en 2015.

Les fi nancements contribuant à l atteinte des ODD

Les secteurs économiques contribuant pleinement aux ODD Certains secteurs d activité sont considérés comme ayant globalement une contribution positive aux ODD : associatif, social, éducation, santé, agriculture, recyclage, énergies renouvelables, recherche On peut notamment citer, à titre d exemples, les fi nancements suivants :

■ Dans le domaine de la santé :

Aux États-Unis, Bank of the West accompagne depuis 2012 AltaMed Health Services, qui regroupe 43 centres médicaux offrant des soins aux personnes les plus démunies des communautés latino-américaines, multi e thniques et du s ud de la Californie. Les prêts accordés par la B anque depuis 2012 plus de 22 millions de dollars ont permis plus de 930 000 visites de patients.

■ Dans le domaine de l accès à l eau ou du transport :

■ Au Vietnam, BNP Paribas Fortis a accordé un prêt de 11,5 millions d euros au ministère des Finances afi n de moderniser trois stations de pompage dans la province de Hà Nam. L augmentation de 138 % de la capacité de pompage permettra un meilleur drainage des zones habitées et agricoles, inondées par des rivières polluées durant la saison des pluies.

■ Le Groupe a également soutenu le fi nancement d infrastructures d amélioration de la circulation dans les villes, comme par exemple à Manama, au Bahreï n où il a fi nancé pour 65 millions de dollars la compagnie de transport public (Bahrain Public Transport Company BPTC). Ce projet stratégique pour le pays, qui contribue à réduire les embouteillages et la pollution, était attendu par la population : 33 000 personnes par jour ont utilisé en 2016 un des 141 bus du réseau de transport public.

D autres activités sont également considérées comme ayant un impact positif : le soutien du Groupe à la micro fi nance (cf. Engagement 7), aux entreprises sociales (cf. Engagement 1), à l effi cacité énergétique (cf. Engagement 10), les partenariats avec les institutions internationales

Les partenariats avec les banques et institutions de développement Grâce à ces partenariats, dont le montant total dépasse 770 millions d euros en 2016, BNP Paribas apporte un soutien spécifique à des catégories de clients ciblées : PME, soutien à l exportation, petits exploitants agricoles (Turquie et Pologne), femmes entrepreneures (Turquie ).

■ En Tunisie, l UBCI est devenu fi n 2016 partenaire de Proparco, fi liale de l Agence Française de Développement (AFD) dédiée au secteur privé, via la signature d une ligne de crédit de 30 millions d euros destinée aux PME. Elle contribuera à faciliter leur accès aux fi nancements à long terme.

■ En Ukraine, la BERD a signé un accord avec UkrS ibbank pour le financement de l efficacité énergétique chez les particuliers. L enveloppe de 10 millions d euros est dédiée à l amélioration de leurs habitations (isolation, fenêtres ) et à faciliter leur accès aux énergies renouvelables.

■ En Guinée, la BICIGUI et l AFD ont conclu un accord de garantie afi n de faciliter les prêts aux PME. Ce partenariat fait partie du dispositif ARIZ, un instrument de partage de risques et comporte deux volets : 4 millions d euros destinés à faciliter l accès au fi nancement de ces entreprises et 300 000 euros ciblant les PME et professions libérales.

Les autres fi nancements à fort impact positif Enfi n, certaines opérations n appartiennent à aucun de ces secteurs mais contribuent également à la réalisation des ODD grâce aux impacts positifs qu elles génèrent. Elles peuvent avoir une dimension environnementale (gestion de la biodiversité, de l eau, de la qualité de l air, des émissions de gaz à effet de serre, etc.), économique (création d emplois, revitalisation de territoires, etc.) ou civique (insertion des personnes fragiles, amélioration de l accès à la santé ou à l éducation, etc.). Ces opérations doivent répondre aux caractéristiques suivantes : contribuer à une économie plus durable (plus verte, plus inclusive, plus respectueuse des populations, etc.), respecter les critères de risque et de rentabilité du Groupe et ne faire l objet d aucune controverse majeure.

Quelques exemples illustrent concrètement cette démarche :

■ En partenariat avec l IFC, pour le fabricant de vêtements de sport Puma, BNP Paribas a été la première et unique banque commerciale à développer un programme de financement de la chaîne d approvisionnement qui intègre des critères environnementaux et sociaux (E&S). Reposant sur un mécanisme de bonus/malus qui s applique aux fournisseurs, en fonction de leur performance E&S évaluée par Puma, ce programme permet de renforcer les bonnes pratiques E&S dans la chaîne d approvisionnement.

■ En Afrique de l Ouest, la société Cargill West Africa, spécialisée dans l exportation de fèves de cacao brut et de produits à base de cacao, a travaillé sur toute sa chaîne d approvisionnement, afi n de garantir de meilleurs revenus et de meilleures conditions de vie aux agriculteurs ainsi qu un approvisionnement durable en cacao. Grâce au prêt de 14 milliards de francs CFA (environ 22 millions d euros) accordé par BNP Paribas, la société a pu déployer son programme : des centaines de coopératives agricoles soutiennent les agriculteurs et fi nancent des petits projets sociaux pour les femmes.