Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS494

7 UNE BANQUE RESPONSABLE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE, SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité sociale : favoriser le développement et l engagement de nos collaborateurs

En Italie, le projet « Smart Bank » a été mis en place au sein de BNL-BPI pour faciliter la diffusion de nouvelles modalités de travail. Il se scinde en deux composantes : Smart spaces, le modèle de gestion des espaces qui attribue des zones à des segments organisationnels et le Flexible Working, qui donne notamment la possibilité de travailler un jour par semaine en dehors du lieu de travail habituel. Ces deux modèles donnent une grande fl exibilité et autonomie dans le choix des espaces et des horaires des modalités collaboratives de travail.

Les politiques de santé et de sécurité au travail

Au-delà des législations en matière de politique de santé et sécurité au travail qui existent dans tous les pays européens et hors Europe, les entités dans 45 pays, couvrant près de 80 % des effectifs, négocient ou discutent des accords mieux-disants sur la santé et la sécurité des salariés ou prennent des mesures positives.

Soucieuses de la bonne santé des collaborateurs, des entités du Groupe dans 50 pays (87 % de l effectif) ont proposé ou développé des actions, formations ou programmes de sensibilisation, en général accessibles à tous, sur des thèmes variés tels que le stress et les risques psychosociaux, la nutrition, l ergonomie, le bien-être ou l amélioration de l environnement de travail. Dans une majorité de pays, le Groupe propose également des activités sportives ponctuelles (participation à de nombreuses courses ou challenges) ou permanentes (salles de sport sur site ou à proximité), gratuites ou à moindre coût.

En 2002, un contrat avec le groupe ISOS a été signé pour les expatriés concernant essentiellement les rapatriements sanitaires d urgence pour des raisons de santé ou de sécurité des collaborateurs travaillant à l étranger. En 2016, le Groupe a renégocié son partenariat au niveau international avec ISOS afi n d aider et d accompagner tous les collaborateurs dans le cadre de leurs déplacements professionnels et privés, sur toutes les problématiques liées à la santé et à la sécurité. En cas d événement traumatisant, quel que soit le pays, un accès téléphonique 24/7 est mis en place permettant d accéder en cas de nécessité à l un des 28 centres internationaux afi n d obtenir des conseils et une assistance psychologique dans sa langue maternelle. La renégociation du contrat avec ISOS contractualise une politique sur l accompagnement santé et sécurité des collaborateurs dans le monde.

L accord européen sur la prévention du stress au travail, approuvé à l unanimité lors de la session plénière du Comité européen du 9 novembre, a été signé pour une mise en application à compter de 2017. Cet accord défi nit à l échelle européenne les moyens à mettre en œuvre ou à renforcer en matière de prévention du stress au travail, au sein des 23 pays membres du Comité européen représentant près de 132 000 collaborateurs.

Troisième volet de la Charte sociale européenne, la prévention du stress au travail constitue un enjeu clé pour le Groupe, contribuant à l amélioration de la santé et de la sécurité au travail des collaborateurs et à une meilleure performance.

Prévention des risques professionnels Dans 24 pays (67 % de l effectif), des entités ont amélioré ou développé un programme visant à évaluer les risques musculo-squelettiques ou ergonomiques (notamment en Allemagne, Argentine, Belgique, Brésil, Canada, Espagne, États-Unis, Hong Kong, Italie, Jersey, Luxembourg, Pays-Bas, Rouma nie, Royaume-Uni, Turquie) et dans 35 pays (77 % de l effectif) des tâches ou des postes de travail ont été modifi és pour créer un environnement plus sain (notamment en Algérie, Allemagne, Argentine Personal Finance (PF), Autriche Leasing Solutions (LS), Belgique, Brésil, Bulgarie, Canada, Espagne, États-Unis, Hong Kong, Inde, Italie, Luxembourg, Malaisie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie (PF), Royaume-Uni, Slovaquie (PF) et Taï wan).

En France, la politique de prévention des risques professionnels fait l objet de mesures adaptées, en lien avec les partenaires sociaux. Tous les collaborateurs sont suivis en interne par un service médicosocial (20 médecins, 38 infi rmières et 40 assistantes sociales), ou en externe par des services inter-entreprises.

Prévention des risques psychosociaux Outre l accord européen sur la prévention du stress au travail et la mise à disposition d une hotline 24/7 dans le cadre du partenariat avec ISOS, dans 41 pays, des entités représentant 79 % des salariés ont amélioré ou développé un programme lié aux risques psychosociaux et au stress au travail en faveur des managers (Afrique du Sud , Canada, Côte d Ivoire, Danemark, Espagne (PF), Grèce, Jersey, Irlande, Italie (Arval), Malaisie, Maroc, Pologne (Securities Services)) ou accessibles à tous les salariés (Algérie, Allemagne, Belgique, Brésil, Chine, Corée du Sud, Espagne, États- Unis, Hong Kong, Italie, Luxembourg, Moyen-Orient, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Suisse, Taïwan , Turquie, Vietnam). Des sessions d écoute des collaborateurs sont également largement disponibles par des médecins ou assistants sociaux, en interne ou externe, par téléphone ou en face- à- face (Afrique du Sud (PF), en Belgique (Fortis et Alpha Crédit), en Italie (BNL et CIB), aux Pays-Bas (LS ), au Royaume-Uni (IP et PF) ou en Suisse).

Au Royaume-Uni, les salariés ont participé à une étude, première mondiale de ce type, sur le stress au travail. 600 volontaires ont porté de nouvelles technologies vestimentaires pour mesurer leur stress physiologique au travail et en dehors. Séparés en deux groupes, dont l un était invité à prendre de courtes pauses et à utiliser quelques techniques respiratoires, ce groupe est ressorti avec un niveau de stress bien inférieur. Les résultats de l étude ont été repris dans la presse et les médias dans le monde.

En France, un questionnaire de l Observatoire Médical du Stress, de l Anxiété et de la Dépression (OMSAD) est proposé à tous les collaborateurs lors de leur visite médicale périodique, soit près de 8 000 en un an (48 000 questionnaires remplis en 7 ans). Le service médico- social reçoit les salariés en diffi culté. Le dispositif d écoute et de soutien psychologique permanent Care mis en place fi n 2014 avec le cabinet Capital Santé pour tous les salariés de BNP Paribas SA a pris en charge des consultations en 2016. Dans le cadre du plan de transformation, CIB a proposé des sessions de sensibilisation des managers au stress (conférence, ateliers ou formation) et mis en place une ligne téléphonique spécifi que d accompagnement des salariés pendant la durée du plan.

Dans le même esprit que le Guide sur le risque alcool diffusé en 2014, un guide de prévention du burn-out est en préparation. Personal Finance a mis en place une formation obligatoire pour tous les managers sur la « détection du stress et burn-out ».