Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS 509

7 UNE BANQUE RESPONSABLE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE,

SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité civique : être un acteur engagé dans la société

■ Proxité, dont la Fondation est partenaire depuis 12 ans, est une association dédiée à la réussite de la jeunesse et au renforcement du lien social par la mise en place de relations de confi ance et de moments de partage entre jeunes et professionnels. Le soutien de la Fondation BNP Paribas s élève à 40 000 euros par an, de 2015 à 2017. En 2016, 700 jeunes ont été parrainés contre 400 en 2015. Proxité a pu également entamer un déploiement national avec le lancement des antennes de Toulouse et Lille Métropole, mais aussi initier l étude des ouvertures de Rennes et Nice. Au-delà, ce partenariat encourage les collaborateurs du Groupe à faire du bénévolat. Enfi n, les relations entre Proxité et la Fondation BNP Paribas débouchent sur des synergies positives avec d autres associations, comme l Afev ou la Fondation de France.

En 2016, la Fondation BNP Paribas a également poursuivi deux de ses programmes phares, lancés respectivement en 2009 et 2015 :

■ Odyssée Jeunes (1 million d euros/an), est un programme du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, de la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l Éducation Nationale) et de la Fondation BNP Paribas. Il vise à soutenir la réalisation de voyages scolaires organisés par les collèges de Seine-Saint-Denis (93). En 2016, 2 632 élèves ont bénéfi cié de l un des 61 voyages réalisés. L année scolaire a été couronnée par une innovation partagée par les collégiens : un concours d éloquence, rendu possible grâce à la formation des jeunes à la prise de parole en public. Ce coaching a été assuré par une association locale spécialisée ;

■ Dream Up. Lancé fi n 2015, Dream Up est un dispositif international de solidarité. Il promeut l éducation par la pratique artistique (musique, théâtre, danse ) de jeunes en situation d exclusion sociale ou scolaire, de précarité ou de handicap, à l échelle des 5 continents. 28 projets portés par des associations locales, choisies pour l adéquation de leur action avec le programme Dream Up, sont répartis en Amérique , Europe, Région APAC et MEA. Chaque projet dispose, quel que soit le pays, d une subvention de 20 000 euros par an pendant trois ans, soit un budget global de plus de 1,5 million d euros. L objectif de Dream Up est de lutter contre les exclusions, de favoriser l égalité des chances, de permettre à des jeunes de prendre conscience, à travers la pratique d un art, de leurs propres capacités de création. Près de 10 000 jeunes à travers le monde ont ainsi pu exprimer leurs talents en 2016.

Parmi les différentes initiatives déployées à l international, certaines s adressent plus particulièrement aux élèves talentueux. C est le cas de :

■ Klasa, un programme développé par la Fondation BGZ BNP Paribas afi n d accompagner les élèves talentueux vers leur autonomie. Il s adresse aux jeunes de familles modestes, au parcours scolaire remarquable, vivant dans de petites villes excentrées. Sans ce mécénat, ils ne pourraient envisager des études longues dans les grands centres universitaires. Les jeunes sont pris en charge sur trois ans pour assurer leur autonomie et leur emploi. Depuis 2003, 600 étudiants en ont bénéfi cié. Parmi ses anciens élèves, Klasa compte des juristes, des journalistes, des banquiers et même des astronomes !

Aide aux réfugiés : un dispositif de 5 millions d euros opérationnel en 2016

En 2015, plus d un million de réfugiés et migrants ont fui les guerres, les persécutions et/ou la grande pauvreté pour s installer en Europe. Cette catastrophe humanitaire a interpellé le Comité Exécutif de BNP Paribas qui a annoncé le 5 septembre 2015 une aide de 5 millions d euros pour venir en aide aux réfugiés en Europe. En 2016, le dispositif est devenu opérationnel. Cette somme a été répartie entre BNP Paribas Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Luxembourg et Pologne pour soutenir des actions locales.

Au total, près de 62 000 réfugiés, dont près de 80 % basés en Grèce, ont bénéficié de ces différents soutiens. Cet impact massif des actions en Grèce a été possible grâce à l aide importante de la Fondation BNP Paribas à l UNHCR ; dans le prolongement de celui qu elle apporte en France aux trois grands acteurs du monde humanitaire que sont l UNHCR, les Apprentis d Auteuil et le Samusocial de Paris.

Venant d Afrique (Somalie, Mali, Cameroun, Nigeria, République démocratique du Congo, Érythrée, Soudan) et du Moyen-Orient principalement (Syrie, Irak, Afghanistan, Iran, Liban) mais aussi d Europe de l Est (Arménie, Tchétchénie, Crimée) ou d Asie (Pakistan, Tibet), la plupart de ces réfugiés sont des hommes seuls ou des mineurs non accompagnés.

Trois domaines d intervention des ONG et associations partenaires ont donc été retenus : l aide d urgence, l intégration et l éducation. Dans certains pays (Belgique, Allemagne, Luxembourg ou encore en France avec le pôle BDDF), des collaborateurs se sont impliqués bénévolement dans les différentes actions engagées.

Compte tenu de l évolution de la situation, la Banque a décidé de prolonger son action, en attribuant 3 millions d euros supplémentaires à ce programme en 2017 et 2018.

Culture

Parce que la culture est un facteur de développement individuel et collectif autant qu une nécessité sociale, BNP Paribas attache une importance particulière à son soutien, dans toute sa diversité :

■ Avant-premières à l Opéra. Mécène de l Opéra national de Paris depuis 2004, la Fondation BNP Paribas accompagne la politique d accueil des jeunes publics, leur permettant ainsi de découvrir ses répertoires lyrique et chorégraphique. En 12 ans, 1,5 million de jeunes en ont bénéfi cié. En 2016, la Fondation a réitéré son engagement de 2015 de soutenir l ouverture des avant-premières de 13 spectacles aux jeunes de moins de 28 ans au tarif unique de 10 euros soit, pour trois saisons, un budget de mécénat de 600 000 euros. Durant la saison 2016-2017, 25 000 jeunes auront accès à 13 avant-premières à l Opéra national de Paris (Garnier et Bastille).