Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS 511

7 UNE BANQUE RESPONSABLE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE,

SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité environnementale : agir contre le changement climatique

7.5 R esponsabilité environnementale : agir contre le changement climatique

BNP Paribas a depuis 2011 choisi de contribuer en priorité à la lutte contre le changement climatique, compte tenu de sa position dans le financement de l économie mondiale et notamment du secteur énergétique. Les « Engagements de BNP Paribas pour l Environnement », mis à jour en 2016, ont réaffi rmé cette démarche proactive tout en formalisant son extension à la biodiversité, l eau, l air, les ressources naturelles et l économie circulaire. Complétée par des actions et positions détaillées par ailleurs (voir Une gestion rigoureuse des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance, Engagement 3), le Groupe décline sa responsabilité environnementale en trois engagements :

■ Engagement 10 : l accompagnement de nos clients dans la transition vers une économie bas carbone ;

■ Engagement 11 : la diminution de l empreinte environnementale liée à notre fonctionnement propre ;

■ Engagement 12 : le développement de la connaissance et le partage des meilleures pratiques environnementales.

BNP Paribas a été désigné en octobre 2016 « Most Innovative Investment Bank for Climate Change and Sustainability » par The Banker Awards 2016.

ENGAGEMENT 10 : L ACCOMPAGNEMENT DE NOS CLIENTS DANS LA TRANSITION VERS UNE ÉCONOMIE BAS CARBONE

Le Groupe accompagne ses clients, particuliers ou entreprises, dans leur transition vers une économie bas carbone. Il actionne pour cela plusieurs leviers répondant à leurs différents besoins.

L ACCOMPAGNEMENT DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Un soutien doublé aux énergies renouvelables

Fort de son expertise en matière de financement des énergies renouvelables, BNP Paribas est dorénavant un acteur majeur du secteur, classé 4e coordinateur global (mandated lead arranger) en Europe par l Infrastructure Journal. Le montant de ses fi nancements à ce secteur était de 9,3 milliards d euros fi n 2016 vs 7,2 milliards d euros en 2015, en ligne avec son objectif d atteindre 15 milliards d euros en 2020. Entre autres exemples, en 2016, le Groupe a confi rmé sa position de banque leader pour le fi nancement de l éolien offshore en Europe. Parmi ces fermes éoliennes offshore fi nancées fi gurent :

■ Luchterduinen : 129 MW opérationnels aux Pays-Bas. BNP Paribas a joué le rôle de conseiller fi nancier et technique et de coordinateur global (mars 2016) ;

■ Dudgeon : développement de 402 MW au Royaume-Uni. BNP Paribas a joué le rôle de c oordinateur global (mai 2016) ;

■ Beatrice : développement de 588 MW au Royaume-Uni. BNP Paribas a joué le rôle de teneur de livre & coordinateur global (mai 2016).

Au total, en 2016, le Groupe a fi nancé ou conseillé des projets dans le domaine des énergies renouvelables totalisant plus de 7,6 GW de capacité installée.

En Italie, le Green Desk de BNL a étudié 498 projets d énergie depuis son lancement en avril 2014, dont 93 ont été acceptés pour un total de 119,5 millions d euros (dont 66,6 en 2016). Ces projets 49 % biomasse, 27 % solaire, 10 % éolien et 13 % hydraulique représentent une capacité installée totale de 48 MW.

Un rôle important en faveur des obligations vertes

En 2016, le Groupe a figuré parmi les 3 premiers acteurs mondiaux, en euros, du marché des obligations vertes (Green Bonds), une position qu il avait prévu de tenir d ici à 2018. Depuis 2012, le Groupe a été chef de fi le conjoint (joint lead manager) de 5,8 milliards d euros, dont plus d 1 milliard d euros d obligations « equity-linked ».

Le montant total des obligations vertes émises en 2016 pour lesquelles le Groupe était chef de fi le conjoint est de 2,4 milliards d euros. Parmi les nombreuses transactions dans lesquelles le Groupe a été impliqué en 2016 :

■ deux des trois obligations vertes d Iberdrola (1 milliard d euros puis 750 millions d euros, BNP Paribas chef de fi le conjoint) destinées à refi nancer des fermes éoliennes terrestres en Espagne ;

■ le Forest Bond de l IFC (152 millions d US dollars, BNP Paribas chef de fi le conjoint) : cette obligation inédite permet aux investisseurs de recevoir leur coupon en crédits carbone afi n de contribuer à des programmes de conservation de la forêt au Kenya ;

■ la première obligation verte turque, émise par Turkiye Sinai Kalkinma Bankasi (300 millions d US dollars, BNP Paribas chef de fi le conjoint), dont le produit net vise à soutenir notamment des investissements de réduction d émission de gaz à effet de serre dans le secteur privé ;

■ la première obligation verte libellée en euros venant d une compagnie de production d électricité américaine (1,1 milliard d US dollars, Southern Power) ;

■ la première obligation souveraine verte de la France (7 milliards d euros prévus, maturité de 22 ans) dédiée au financement de programmes climat, biodiversité et pollution. Elle s appuie sur une syndication de banques dont BNP Paribas.