Document de référence et rapport fi nancier annuel 2016 - BNP PARIBAS 517

7 UNE BANQUE RESPONSABLE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE,

SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité environnementale : agir contre le changement climatique

ENGAGEMENT 12 : LE DÉVELOPPEMENT DE LA CONNAISSANCE ET LE PARTAGE DES MEILLEURES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

En complément de ses engagements dans le fi nancement de la transition énergétique, BNP Paribas contribue au renforcement et à la diffusion des connaissances et des bonnes pratiques environnementales. Il participe ainsi à de nombreux groupes de réfl exion dédiés aux liens entre économie et environnement.

LE SOUTIEN À LA RECHERCHE SUR LE DÉRÈGLEMENT DU CLIMAT

Un nouvel appel à projets pour Climate Initiative

Depuis 2010, la Fondation BNP Paribas développe son programme Climate Initiative, doté d un budget global triennal de 3 millions d euros (soit 6 millions d euros sur la période 2010-2015). En 2016, la Fondation BNP Paribas a lancé un nouvel appel à projets en Europe pour sélectionner 4 à 7 projets de recherche visant à l amélioration des connaissances sur le climat, ses dérèglements ainsi que les conséquences sur notre environnement et les sociétés humaines. 228 candidatures ont été reçues. Elles rassemblent 1 568 chercheurs, issus de laboratoires et universités basés dans 95 pays, répartis sur les 5 continents, contre 28 pays représentés en 2010, lors du premier appel à projets.

Le Swiss Polar Institute

Dans le prolongement du programme Climate Initiative, la Fondation BNP Paribas Suisse a décidé en 2016 de soutenir le Swiss Polar Institute, au travers d un nouvel axe de mécénat environnemental. Le Swiss Polar Institute, centre interdisciplinaire et universitaire basé à l École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) se consacre à l étude des pôles et des environnements extrêmes. Cette démarche s inscrit pleinement dans la stratégie responsabilité sociale et environnementale initiée par le Groupe depuis 2010.

Aux côtés de la BMCI lors de la COP 22

À l occasion de la COP22, la Fondation BNP Paribas s est impliquée aux côtés de la BMCI (filiale de BNP Paribas au Maroc), partenaire officiel de la conférence de Marrakech, qui a présenté l exposition Climat et organisé plusieurs conférences pour sensibiliser ses clients et collaborateurs aux enjeux du changement climatique.

Cette année, l exposition Climat aura également été présentée à Varsovie, Genève, Lisbonne et Londres.

L accompagnement dans la durée des projets de ses partenaires et de leurs évolutions :

■ Mise à jour 2016 du Global Carbon Atlas et ajout d une nouvelle fonctionnalité : cette application en 6 langues, créée par les équipes du Laboratoire des sciences du climat et de l environnement (CEA/ CNRS/UVSQ), offre aux chercheurs et au grand public une vision globale des émissions de CO2 par pays et par ville. Désormais, un bilan des émissions de méthane est également disponible sur le site : www. globalcarbonatlas.org

■ Campagne Marion- Dufresne : pendant un mois, des scientifi ques ont parcouru les eaux de l océan Austral sur le Marion- Dufresne afi n de déployer des fl otteurs instrumentés qui permettront de mieux comprendre son fonctionnement et son infl uence sur le climat. Vitrine du projet SOCLIM et de la recherche scientifi que, la mission a été valorisée au travers d un journal de bord, réalisé grâce à un partenariat avec la Cité des sciences et de l industrie de Paris.

■ Invacost (« Invasive Insects and Their Cost Following Climate Change ») : ce programme de recherche vise à caractériser et à quantifi er les impacts des espèces envahissantes d insectes, au niveau mondial dans un contexte de changement climatique. Cette année, l équipe scientifi que a publié sa première étude : 69 milliards d euros par an, c est le coût minimal des dégâts provoqués par une dizaine d insectes envahissants, et leurs impacts pourraient augmenter de 18 % d ici à 2050, à cause du réchauffement climatique.

Des actions de vulgarisation scientifi que, en faveur d une compréhension citoyenne des enjeux climatiques :

La Fondation porte une attention particulière au partage de connaissances des chercheurs partenaires avec le grand public et les collaborateurs du Groupe. D où l organisation de conférences désormais diffusées en direct sur le Web et via les réseaux sociaux de la Fondation, notamment :

■ la conférence de Philippe Ciais : « Est-il possible de maintenir le réchauffement à moins de 2° C ? », en décembre à Paris ;

■ la conférence SOCLIM : « Quel avenir pour l océan Austral ? », proposée en septembre au grand public à l Institut océanographique de Paris ;

■ la conférence du Dr Jérôme Chappellaz, sur le projet Subglacior donnée en mars et novembre à Hong Kong ;

■ la conférence de Guillemette Ménot, centrée sur l évolution du climat en Afrique, en mai à Paris.

L encouragement du public au fi nancement de projets par le crowdfunding :

Une nouvelle fois en 2016, la Fondation a formé et accompagné ses partenaires à la conduite de fi nancements participatifs. Grâce à son soutien, deux équipes ont pu attirer l attention du grand public et mener une campagne de 60 jours pour lever des fonds en faveur de :

■ Insignificant : une série de films d animation situant la place de l Homme dans l univers ;

■ Ice Memory : un projet de constitution d un patrimoine de glaces des grands glaciers du monde afi n de conserver les archives du climat.

Globalement, via ces différentes manifestations organisées par la Fondation BNP Paribas (conférences, expositions, articles, etc.), ainsi qu au travers du e-book développé par le Groupe sur la transition énergétique, environ 116 000 personnes ont été sensibilisées au changement climatique en 2016, contre 70 000 en 2015, en ligne avec l objectif d atteindre 140 000 personnes d ici à 2018.