Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS 113

3ACTIVITÉS ET ÉLÉMENTS COMPTABLES EN 2017

3

Résultats par pôle/métier

Sur l ensemble de l année 2017, Domestic Markets montre une bonne dynamique commerciale. Les encours de crédit sont en hausse de 5,9 % par rapport à 2016 avec une bonne progression des crédits dans les réseaux de banque de détail et les métiers spécialisés (Arval, Leasing Solutions). Les dépôts augmentent de 8,6 % avec une forte hausse dans tous les pays. La banque privée enregistre une hausse de ses actifs sous gestion de 4,2 % par rapport au 31 décembre 2016. Hello bank! poursuit pour sa part sa croissance avec 2,9 millions de clients à fi n 2017 et représente désormais 11,0 % des revenus de la clientèle des particuliers(1).

Le pôle met en œuvre activement le plan 2020 : il adapte son offre aux différents usages bancaire avec l acquisition cette année de Compte- Nickel en France(2) qui compte déjà 800 000 comptes ouverts et vient compléter le dispositif à côté de Hello bank!, de l offre digitale intégrée de la banque de détail et du réseau d agences ; il réinvente les parcours des clients avec par exemple le lancement en France de Welcome (entrée en relation pour les entreprises) ou de Finsy (affacturage) ; il développe l usage des données au profi t des clients et de la performance commerciale ; il accélère les usages mobiles avec le lancement de nouvelles apps et l enrichissement des fonctionnalités existantes, enregistrant 51 millions de visites de ses apps en décembre 2017 (+ 38 % par rapport à décembre 2016) ; il lance des produits innovants pour anticiper les nouveaux besoins tels que LyfPay, solution universelle

de paiement mobile, ou Kintessia, place de marché proposée par Leasing Solutions ; il transforme le modèle opérationnel pour améliorer l effi cacité en simplifi ant et optimisant notamment les réseaux d agences.

Le produit net bancaire(3), à 15 718 millions d euros, est stable par rapport à 2016, l effet de la hausse de l activité étant compensé par l impact des taux bas. Le pôle enregistre une hausse des commissions dans tous ses réseaux.

Les frais de gestion(3) (10 620 millions d euros) sont en légère diminution de 0,1 % par rapport à 2016, la baisse de 1,4 % en moyenne pour BDDF, BNL bc et BDDB, étant compensée par l impact du développement de l activité des métiers spécialisés.

Le résultat brut d exploitation(3) augmente ainsi de 0,2 %, à 5 098 millions d euros, par rapport à l année dernière.

Le coût du risque est en baisse de 10,5 % par rapport à 2016, notamment du fait de la poursuite de la baisse chez BNL bc.

Ainsi, après attribution d un tiers du résultat de la Banque Privée au métier Wealth Management (pôle International Financial Services), le pôle enregistre une hausse de son résultat avant impôt(4) de 4,7 % par rapport à 2016, à 3 541 millions d euros.

(1) BDDF, BNL bc, BDDB et Personal Investors, hors banque privée.

(2) Transaction bouclée le 12 juillet 2017.

(3) Intégrant 100 % de la Banque Privée en France (hors effets PEL/CEL), en Italie, en Belgique et au Luxembourg.

(4) Hors effets PEL/CEL de + 19 millions d euros contre - 2 millions d euros en 2016.

BANQUE DE DÉTAIL EN FRANCE (BDDF)

En millions d euros 2017 2016 2017/2016

Produit net bancaire 6 352 6 401 - 0,8 %

dont revenus d intérêt 3 569 3 676 - 2,9 %

dont commissions 2 783 2 725 + 2,1 %

Frais de gestion (4 657) (4 673) - 0,3 %

Résultat brut d exploitation 1 695 1 728 - 1,9 %

Coût du risque (331) (342) - 3,3 %

Résultat d exploitation 1 365 1 386 - 1,5 %

Éléments hors exploitation 1 3 - 62,4 %

Résultat avant impôt 1 366 1 389 - 1,7 %

Résultat attribuable à Gestion Institutionnelle et Privée (153) (138) + 11,0 %

Résultat avant impôt de BDDF 1 213 1 251 - 3,1 %

Coeffi cient d exploitation 73,3 % 73,0 % + 0,3 pt

Fonds propres alloués (Md ) 9,4 8,7 + 7,8 %

Incluant 100 % de la Banque Privée France pour les lignes PNB à Résultat avant impôt (hors effets PEL/CEL).

Sur l ensemble de l année 2017, BDDF montre un fort rebond de son activité commerciale dans le contexte de reprise économique en France. Les encours de crédit augmentent de 8,0 % par rapport au niveau faible de 2016, avec une croissance soutenue des crédits aux particuliers et aux entreprises. Les dépôts sont en hausse de 12,0 % par rapport à

2016, tirés par la forte croissance des dépôts à vue. L assurance-vie enregistre une bonne croissance (hausse des encours de 4,2 % par rapport au 31 décembre 2016). Les actifs sous gestion de la banque privée augmentent fortement (+ 7,6 % par rapport au 31 décembre 2016) grâce à une collecte dynamique.