Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS134

3 ACTIVITÉS ET ÉLÉMENTS COMPTABLES EN 2017

3

Structure fi nancière

DES OBJECTIFS 2020 CONFIRMÉS Établi sur la base d hypothèses macroéconomiques prudentes, le plan tient compte des contraintes réglementaires anticipées d ici 2020.

Le Groupe confi rme ses objectifs 2020 avec une croissance du produit net bancaire supérieure ou égale à 2,5 % par an et des économies récurrentes

de coûts de 2,7 milliards d euros à partir de 2020, permettant de baisser le coeffi cient d exploitation à 63 %.

Il vise un rendement des fonds propres (ROE) supérieur à 10 % en 2020 avec un CET1 de 12 %. Le taux de distribution de dividendes a été porté cette année à 50 %, conformément au plan.

INFORMATIONS SUR LES TENDANCES

Les informations sur les tendances (Conditions macroéconomiques et Législations et réglementations applicables aux institutions fi nancières) sont décrites dans la partie relative aux Risques principaux et émergents de l année du chapitre Risques et adéquation des fonds propres.

3.7 Structure fi nancière

Le Groupe a un bilan très solide.

Le ratio « common equity Tier 1 de Bâle 3 plein(1) » s élève à 11,8 % au 31 décembre 2017, en hausse de 30 pb par rapport au 31 décembre 2016, du fait principalement du résultat net de l année après prise en compte d un taux de distribution de dividende de 50 % (+ 60 pb) et de la hausse des actifs pondérés hors effet de change et de périmètre (- 30 pb). L effet de change est au global limité sur le ratio de même que l effet des principales acquisitions et cessions, l effet notamment de l acquisition au quatrième trimestre 2017 des activités de fi nancement de General Motors Europe (- 10 pb) se compensant avec l effet de la cession au premier trimestre 2017 de First Hawaiian Bank (+ 10 pb).

Le ratio de levier de Bâle 3 plein(2), calculé sur l ensemble des fonds propres « Tier 1 », s élève à 4,6 % au 31 décembre 2017.

Le ratio de liquidité (« Liquidity Coverage Ratio ») s établit à 121 % au 31 décembre 2017.

Les réserves de liquidité disponibles instantanément s élèvent à 285 milliards d euros et représentent une marge de manœuvre de plus d un an par rapport aux ressources de marché.

L évolution de ces ratios illustre la capacité du Groupe à gérer son bilan de façon disciplinée dans le cadre réglementaire.

Les impacts estimés de la première application de la nouvelle norme comptable IFRS 9 au 1er janvier 2018 devraient être limités pour le Groupe : - 1,1 milliard d euros environ pour les capitaux propres comptables non réévalués(3) (- 2,5 milliards d euros pour les capitaux propres comptables réévalués(4) et - 10 pb environ sur le ratio « common equity Tier 1 de Bâle 3 plein(5 ) ».

(1) Tenant compte de l ensemble des règles de la CRD4 sans disposition transitoire. Sous réserve des dispositions de l article 26.2 du règlement (UE) n° 575/2013.

(2) Tenant compte de l ensemble des règles de la CRD4 à 2019 sans disposition transitoire, calculé conformément à l acte délégué de la Commission Européenne du 10 octobre 2014.

(3) Capitaux propres comptables hors gains latents et différés.

(4) Capitaux propres comptables y compris gains latents et différés.

(5) Tenant compte de l ensemble des règles de la CRD4 sans disposition transitoire. Sous réserve des dispositions de l article 26.2 du règlement (UE) n°575/2013