Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS170

4 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2017

4

Notes annexes aux états fi nanciers

Note 4. NOTES RELATIVES AU BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2017

4.a ACTIFS, PASSIFS ET INSTRUMENTS FINANCIERS DÉRIVÉS EN VALEUR DE MARCHÉ PAR RÉSULTAT

Actifs et passifs financiers en valeur de marché par résultat

Les actifs et passifs fi nanciers enregistrés en valeur de marché ou de modèle par résultat sont constitués des opérations négociées à des fi ns de transaction y compris les instruments fi nanciers dérivés et de certains actifs et passifs que le Groupe a choisi de valoriser sur option en valeur de marché ou de modèle par résultat dès la date de leur acquisition ou de leur émission.

En millions d euros, au

31 décembre 2017 31 décembre 2016

Portefeuille de transaction

Portefeuille évalué en valeur de marché

sur option Portefeuille de

transaction

Portefeuille évalué en valeur de marché

sur option

Portefeuille de titres 119 452 96 708 123 679 87 583

Prêts et opérations de pension 143 558 224 152 242 61

ACTIFS FINANCIERS EN VALEUR DE MARCHÉ PAR RÉSULTAT 263 010 96 932 275 921 87 644

Portefeuille de titres 69 313 70 326

Emprunts et opérations de pension 172 147 2 498 183 206 3 017

Dettes représentées par un titre (note 4.i) 47 487 47 710

Dettes subordonnées (note 4.i) 836 1 012

Dettes représentatives de parts de fonds consolidés détenues par des tiers 2 620 2 337

PASSIFS FINANCIERS EN VALEUR DE MARCHÉ PAR RÉSULTAT 241 460 53 441 253 532 54 076

Le détail de ces rubriques est présenté dans la note 4.d.

Instruments financiers évalués en valeur de marché sur option

Actifs financiers évalués en valeur de marché sur option Les actifs fi nanciers valorisés sur option à la valeur de marché ou de modèle par résultat enregistrent essentiellement les actifs fi nanciers représentatifs des contrats en unités de compte ou du fonds général des activités d assurance, et, dans une moindre mesure, des actifs avec dérivés incorporés pour lesquels le principe d extraction de ces dérivés n a pas été retenu.

Les actifs fi nanciers représentatifs des contrats en unités de compte des activités d assurance comprennent des titres émis par des entités consolidées du Groupe, qui ne sont pas éliminés en consolidation afi n de maintenir la représentation des actifs investis au titre de ces contrats au même montant que celui des provisions techniques constituées au titre des passifs dus aux assurés. Les titres à revenu fi xe (certifi cats et EMTN) non éliminés s élèvent à 693 millions d euros au 31 décembre 2017 contre 785 millions d euros au 31 décembre 2016 et les titres à revenu variable (actions émises par BNP Paribas SA principalement) à 59 millions d euros au 31 décembre 2017 contre 62 millions d euros au 31 décembre 2016. Leur élimination n aurait pas d impact signifi catif sur les comptes de la période.

Passifs financiers évalués en valeur de marché sur option Les passifs fi nanciers valorisés sur option en valeur de marché ou de modèle par résultat enregistrent principalement les émissions originées et structurées pour le compte de la clientèle dont les risques et la couverture sont gérés dans un même ensemble. Ces émissions recèlent des dérivés incorporés signifi catifs dont les variations de valeur sont susceptibles d être compensées par celles des instruments dérivés qui les couvrent économiquement.

La valeur de remboursement des dettes émises évaluées sur option en valeur de marché ou de modèle par résultat s établit à 50 375 millions d euros au 31 décembre 2017 contre 52 358 millions d euros au 31 décembre 2016.

Instruments financiers dérivés

Les instruments financiers dérivés du portefeuille de transaction relèvent majoritairement d opérations initiées par les activités de négoce d instruments fi nanciers. Ils peuvent être contractés dans le cadre d activités de mainteneur de marché ou d arbitrage. BNP Paribas est un négociant actif d instruments fi nanciers dérivés, soit sous forme de transactions portant sur des instruments « élémentaires » (tels que les « credit default swaps ») soit en structurant des profi ls de risque complexe adaptés aux besoins de sa clientèle. Dans tous les cas, la position nette est encadrée par des limites.