Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS220

4 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2017

4

Notes annexes aux états fi nanciers

➤ OPÉRATIONS DE RESTRUCTURATION INTERNE AYANT MODIFIÉ LA PART DES ACTIONNAIRES MINORITAIRES DANS LE CAPITAL ET LES RÉSERVES

Aucune opération de restructuration interne signifi cative n a eu lieu au cours des exercices 2017 et 2016.

➤ OPÉRATIONS D ACQUISITION DE PARTICIPATION COMPLÉMENTAIRE OU DE CESSION PARTIELLE MODIFIANT LA PART DES ACTIONNAIRES MINORITAIRES DANS LE CAPITAL ET LES RÉSERVES

En millions d euros, au

31 décembre 2017 31 décembre 2016

Part du Groupe Part des

minoritaires Part du Groupe Part des

minoritaires

Cardif IARD

Augmentation de capital dilutive réduisant le taux de détention du Groupe à 83,26 %. 27 5

Financière des Paiements Électroniques

Acquisition complémentaire portant le taux de détention du Groupe à 95 %. (10) 3

Commerz Finanz GmbH

Cession de 50,1 % de l activité bancaire à Commerz Bank parallèlement à l acquisition de 49,9 % de l activité de crédit. (18) (488)

First Hawaiian Inc.

Seconde offre, le 6 février 2017 de First Hawaiian Inc. à hauteur de 20,6 % de son capital au prix de 32 dollars par action. 250 588

Introduction en Bourse, le 4 août 2016 de First Hawaiian Inc. à hauteur de 17,39 % de son capital au prix de 23 dollars par action. 87 460

UkrSibbank Public Joint Stock

Cession de 40 % du capital d UkrSibbank suivie d une augmentation de capital souscrite par l ensemble des actionnaires. (102) 34

Autres 4 7 (17)

TOTAL 253 115 (32) 494

➤ ENGAGEMENTS DE RACHAT DE PARTICIPATION AUX ACTIONNAIRES MINORITAIRES

Dans le cadre de l acquisition de certaines entités, le Groupe a consenti à des actionnaires minoritaires des options de vente de leur participation.

La valeur totale de ces engagements, comptabilisés en diminution des capitaux propres, s élève à 522 millions d euros au 31 décembre 2017 contre 615 millions d euros au 31 décembre 2016.

7.e RESTRICTIONS SIGNIFICATIVES DANS LES FILIALES, COENTREPRISES ET ENTREPRISES ASSOCIÉES

Restrictions significatives relatives à la capacité des entités à transférer de la trésorerie vers le Groupe

La capacité des entités à payer des dividendes ou à rembourser des prêts et avances dépend, entre autres, des contraintes locales réglementaires en termes de capitalisation, des réserves statutaires et des performances fi nancières et opérationnelles des entités. Au cours des exercices 2016 et 2017, aucune entité du Groupe BNP Paribas n a connu de restriction signifi cative autre que celles liées aux contraintes réglementaires.

Restrictions significatives relatives à la capacité du Groupe à utiliser des actifs logés dans des entités structurées consolidées

L accès aux actifs des entités structurées consolidées dans lesquelles des investisseurs tiers ont investi est limité dans la mesure où les actifs de ces entités sont réservés au bénéfi ce des porteurs de parts ou de titres. Le montant total de ces actifs s élève à 24 milliards d euros au 31 décembre 2017 contre 20 milliards d euros au 31 décembre 2016.