Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS252

5 RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES PILIER 3

5

Synthèse des risques annuels

Concernant l exposition vis-à-vis des contreparties exerçant leur activité principale au Royaume-Uni, les engagements commerciaux représentent au 31 décembre 2017, 4,3 % du total des engagements bruts, bilan et hors-bilan du Groupe (voir tableau n° 24 Ventilation géographique du portefeuille de risque de crédit). De même, le risque souverain britannique est limité à 4,3 % de l exposition souveraine du portefeuille bancaire (voir annexe 2 Expositions souveraines). La position structurelle de change et de taux vis-à-vis de la livre sterling est très modérée avec des encours de crédits limités et un refi nancement en livre sterling largement adossé.

Le Groupe bénéfi cie d un business model diversifi é en Europe tant par métier que par pays lui offrant une forte capacité d adaptation à ce nouvel environnement.

La renégociation destinée à déterminer les relations futures entre le Royaume-Uni et l Union européenne, comprenant notamment les accords commerciaux, fi nanciers et juridiques devrait intervenir sur une période de deux ans. Les risques liés à cette renégociation sont décrits dans la partie 5.1 Facteurs de risque liés à l environnement macroéconomique et de marché(1). Dans ce contexte, le Groupe est en lien avec les régulateurs britannique et européens.

Turquie

En Turquie, la bonne croissance du PIB apparaît largement dépendante des dépenses publiques et u ne possible résurgence de tensions comme en 2016 pèserait sur les taux d intérêt et la livre turque.

Le Groupe BNP Paribas est principalement présent en Turquie au travers de sa fi liale TEB (10e banque de détail en Turquie disposant d une part de marché d environ 3 %). Au 31 décembre 2017, le Groupe réalise 1,2 % de son résultat courant avant impôt dans ce pays (voir section 8.6 Implantations et Éléments du compte de résultat et effectifs par pays du chapitre 8 Informations générales). L entité TEB affi che un ratio de solvabilité de 16,1 % au 31 décembre 2017 au-dessus des exigences réglementaires. Les actifs pondérés et les exigences de fonds propres du Groupe TEB sont détaillés en annexe 5. Concernant l exposition vis- à-vis des contreparties exerçant leur activité principale en Turquie, les engagements commerciaux représentent au 31 décembre 2017, 2 % du total des engagements bruts, bilan et hors-bilan, du Groupe (voir tableau n° 24 Ventilation géographique du portefeuille de risque de crédit). De même, le risque souverain turc est limité à 1,5 % de l exposition souveraine du portefeuille bancaire et est porté essentiellement par le Groupe TEB.

Le ralentissement de la croissance de TEB en Turquie a conduit à déprécier la totalité de la survaleur de TEB pour 172 millions d euros en 2017 (voir note annexe aux États fi nanciers 4.o).

Autres

Les tensions géopolitiques sont élevées dans certaines zones, en particulier en Asie (Corée du Nord) et au Moyen-Orient , avec une implication potentielle des puissances occidentales à des degrés variés. Même si les conséquences possibles de tels risques sont diffi ciles à évaluer, les économies régionales considérées, voire l économie mondiale, pourraient être impactées de façon signifi cative par le biais de différents canaux (confi ance, liens commerciaux, prix des matières premières).

Les risques liés à l évolution de l environnement macroéconomique et de marché sont décrits dans la partie 5.1 Facteurs de risque(2).

Les analyses concernant les secteurs (notamment celui du fi nancement maritime - Shipping) sont détaillées dans le paragraphe Diversifi cation sectorielle de la section 5.4.

Les principes de prise de risque sont présentés dans le Risk Appetite Statement adopté par le Conseil d administration (voir partie Appétit pour le risque en section 5.3).

Les différents types de risque auxquels le Groupe est exposé, ainsi que leur définition sont détaillés dans les sections suivantes :

■ le risque de crédit en section 5.4 (p. 299 ) ;

■ le risque de titrisation du portefeuille bancaire en section 5.5 (p. 34 4 ) ;

■ le risque de contrepartie en section 5.6 (p. 355 ) ;

■ le risque de marché en section 5.7 (p. 366 ) ;

■ le risque de liquidité en section 5.8 (p. 384 ) ;

■ le risque opérationnel en section 5.9 (p. 396 ) ;

■ les risques d assurance en section 5.10 (p. 404 ).

(1) Facteur de risque lié au Brexit : « Le référendum au Royaume-Uni sur la sortie de l Union européenne pourrait générer des incertitudes signifi catives, de la volatilité et des changements importants sur les marchés économiques et fi nanciers européens et mondiaux et avoir alors un effet défavorable sur l environnement dans lequel la Banque évolue. »

(2) Notamment le facteur de risque : « Du fait du périmètre géographique de ses activités, la Banque pourrait être vulnérable aux contextes ou circonstances politiques, macroéconomiques ou fi nanciers d une région ou d un pays. »