Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS314

5 RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES PILIER 3

5

Risque de crédit

ACTIFS PONDÉRÉS

➤ TABLEAU N° 26 : ACTIFS PONDÉRÉS DU RISQUE DE CRÉDIT

Actifs pondérés En millions d euros 31 décembre 2017

31 décembre 2016 Proforma Variation

Approche IRBA 251 101 238 693 12 408

Administrations centrales et banques centrales 3 111 4 581 (1 470)

Entreprises 180 225 171 436 8 789

Établissements 8 231 9 182 (950)

Clientèle de détail 59 378 53 341 6 037

Autres Actifs Risqués 156 153 2

Approche standard 217 601 210 564 7 037

Administrations centrales et banques centrales 5 760 6 107 (347)

Administrations régionales ou locales 675 630 45

Entités du secteur public 2 003 1 533 470

Banques multilatérales de développement 0 - 0

Organisations internationales 0 - 0

Établissements 6 717 5 358 1 359

Entreprises 81 315 80 898 417

Clientèle de détail 64 860 55 820 9 040

Expositions garanties par une hypothèque sur un bien immobilier 29 254 31 979 (2 725)

Expositions en défaut 5 676 6 659 (983)

Expositions sous la forme de parts ou d actions d OPC 188 284 (96)

Actions 290 335 (45)

Autres Actifs Risqués 20 862 20 960 (98)

Participations traitées en méthode de pondération simple 43 998 45 175 (1 177)

Capital investissement dans des portefeuilles diversifi és 3 627 4 157 (530)

Actions cotées 5 445 6 709 (1 264)

Autres expositions sur actions 34 926 34 309 617

RISQUE DE CRÉDIT 512 700 494 433 18 267

Les risques sectoriels sont suivis en termes d expositions brutes et d actifs pondérés. Le Groupe reste diversifi é, aucun secteur ne représentant plus de 10 % de l exposition crédit aux entreprises et plus de 4 % de l exposition crédit totale en 2017 . Les secteurs les plus sensibles font l objet d un examen régulier par des Comités dédiés à ces secteurs, notamment :

■ Suivi des secteurs liés à l énergie et aux matières premières :

Après la revue interne complète du portefeuille menée au sein du Groupe en 2016 qui avait conclu à la qualité et la bonne diversifi cation des portefeuilles, les secteurs liés aux prix du pétrole et des matières premières ont continué de faire l objet d un suivi régulier en 2017 dans un contexte de remontée des prix du pétrole ;

■ Secteur Shipping :

Le secteur du fi nancement maritime (Shipping) recouvre un ensemble de sous-segments aux dynamiques très différentes : transport de vrac, pétroliers, porte-conteneurs, services pétroliers et croisière. En 2017, dans un contexte marqué par un prix du pétrole bas et un début de reprise du trafi c maritime, le sous-secteur des services pétroliers a continué à être affecté, alors que trois des sous-secteurs (vrac, porte- conteneurs et croisière) ont connu une évolution favorable.

L exposition brute du secteur Shipping s élève au 31 décembre 2017 à 16,4 milliards d euros, soit près de 1 % des encours de crédit bilan et hors-bilan du Groupe. Cette exposition est portée très majoritairement par CIB (88 %) et pour le reste par Domestic Markets (10 %) avec une bonne diversifi cation géographique de sa clientèle. Les encours douteux représentent 5 % de l exposition du secteur Shipping du Groupe.