Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS372

5 RISQUES ET ADÉQUATION DES FONDS PROPRES PILIER 3

5

Risque de marché

La VaR moyenne de l exercice 2017 sur le périmètre BNP Paribas ressort à 26 millions d euros (avec un minimum de 18 millions d euros et un maximum de 38 millions d euros) après prise en compte de l effet des compensations entre différentes natures de risque (- 31 millions d euros). La VaR se décompose comme suit :

➤ TABLEAU N° 69 .A : VALEUR EN RISQUE (1 JOUR, 99 %) [Audité]

En millions d euros

Exercice 2017 Exercice 2016

Minimum Moyenne Maximum Dernière

mesure Moyenne Dernière

mesure

Risque de taux 13 17 28 16 25 20

Risque de crédit 9 13 17 11 16 12

Risque de change 4 10 24 6 18 14

Risque de prix attaché aux actions 8 13 21 12 14 16

Risque de prix attaché aux matières premières 3 4 7 3 6 4

Effet des compensations(*) (31) (28) (46) (37)

TOTAL DE LA VALEUR EN RISQUE 18 26 38 20 34 29

(*) Les minima et maxima dans le tableau ci-dessus sont calculés indépendamment par nature de risque (y compris à l égard de la Valeur en Risque). Ainsi les minima et maxima par nature de risque n étant pas nécessairement observés à la même date, les effets de compensation minima/maxima ne sont pas considérés comme pertinents. Par ailleurs, pour les minima et maxima, le total de la VaR ne peut être lu comme une addition de la VaR par type de risque.

La VaR (1 jour, 99 %) diminue au cours de l année (voir graphique n° 11 ci-après) en lien avec l évolution des paramètres de marché, notamment la hausse des taux Euro et US et la baisse de la volatilité observée sur les marchés, et avec le maintien de la stratégie de couverture du métier Global Markets.

Backtesting de la VaR

Risk évalue constamment la pertinence du modèle interne au moyen de différentes techniques. Celles-ci incluent notamment une comparaison régulière et sur une longue période entre les pertes quotidiennes constatées dans les activités de marché et la VaR (1 jour).

Ce backtesting consiste à comparer la VaR quotidienne du portefeuille de négociation avec le résultat réel généré. Conformément à la réglementation, BNP Paribas complète ce dispositif (« backtesting réel ») par une comparaison de la VaR quotidienne et du résultat « hypothétique » généré par le portefeuille de négociation (« backtesting hypothétique »). Le résultat « hypothétique » reprend l ensemble des

composantes du résultat réel à l exception du résultat intra-journalier, des frais et des commissions. Un événement de backtesting est déclaré lorsqu une perte, réelle ou hypothétique, dépasse le montant de VaR quotidienne. L intervalle de confi ance retenu pour le calcul de la VaR quotidienne est de 99 %, ce qui correspond d un point de vue théorique, à l observation de deux à trois événements par an.

Le nombre d événements est calculé au moins trimestriellement et est égal au plus élevé du nombre de dépassements pour les variations hypothétiques et effectives de la valeur du portefeuille.

En 2017, un événement de backtesting hypothétique de niveau Groupe a été constaté le 30 mai (aucun événement de backtesting réel n a été observé). Cette perte hypothétique est le résultat de la combinaison d un ensemble de mouvements de marché de moindre ampleur ayant entraîné un cumul de pertes au sein de différentes lignes de métier de la Banque (sans pour autant entraîner de dépassement au niveau des lignes de métier concernées).