Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS 491

7 UNE BANQUE ENGAGÉE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE,

SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité économique : fi nancer l économie de manière éthique

CONTRIBUER AUX OBJECTIFS DE DÉ VELOPPEMENT DURABLE DES NATIONS UNIES En 2030, le monde comptera 8,5 milliards d habitants dont plus de 60 % vivront dans des villes. Cette formidable croissance génère des besoins importants, tant en biens (agricoles ou industriels) qu en infrastructures (éducation, santé, accès à l énergie). Compte tenu du volume limité des ressources naturelles et de la nécessaire protection de la planète, des solutions innovantes doivent être développées. D où le programme pour le développement à l horizon 2030 élaboré en septembre 2015 par les Etats membres de l ONU, articulé autour de 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Ils visent à construire un futur durable d ici à 2030 : mettre fi n à la pauvreté et à la faim, promouvoir l égalité, bâtir des villes durables, tout en préservant la planète.

Une stratégie RSE alignée sur les ODD

La stratégie RSE du Groupe contribue pleinement à l atteinte des ODD. En effet, elle couvre à la fois les enjeux liés à la croissance économique, à l inclusion des plus fragiles et à la préservation des ressources.

Partenariats pour la réalisation des objectifs À travers l ODD 17 (partenariats pour la réalisation des objectifs), l ONU met en avant la nécessité de développer des partenariats effi caces entre les gouvernements, le secteur privé et la société civile. C est pourquoi BNP Paribas a choisi de sensibiliser ses clients (via des programmes de partenariats signés par ses fi liales comme la Pologne ou la Belgique) et ses salariés (par une série de conférences et d outils présentant les enjeux des ODD et les solutions pouvant être développées par le Groupe).

En 2017, BNP Paribas a signé un important partenariat avec les Nations Unies, avec l ambition de financer des projets à destination des petits exploitants, notamment dans les domaines de l accès aux énergies renouvelables, de l agrosylviculture et de l accès à l eau. Ce partenariat entre entreprises privées, investisseurs, acteurs du développement et société civile est le premier de cette ampleur. BNP Paribas agira comme conseiller sur les marchés financiers, pour la structuration des instruments de financement et mobilisera des investisseurs afin de financer le programme. Au total, ce nouveau partenariat permettra de financer 10 milliards d euros de projets d ici 2025.

Afi n de renforcer encore son action, le Groupe a décidé de mesurer sa contribution à l atteinte des ODD et de développer de nouveaux produits et services favorisant l atteinte de ces objectifs.

Indicateur de performance lié aux ODD Le Groupe a décidé d introduire les ODD dans ses indicateurs de performance RSE. Précurseur dans le secteur bancaire, il est le 1er à proposer un indicateur global annuel. Il mesure la part des crédits aux entreprises ayant contribué directement à l atteinte des ODD qui s élève à 16,5 % en 2017 (stable par rapport à 2016 ), contre 15 % en 2015. Fin 2017, le montant des fi nancements en faveur de la transition énergétique et des ODD était de 155 milliards d'euros (contre 135 milliards d'euros en 2016).

Les fi nancements contribuant à l atteinte des ODD

Les secteurs économiques contribuant pleinement aux ODD Certains secteurs d activité sont identifi és pour leur contribution positive globale aux ODD : associatif, social, éducation, santé, agriculture, recyclage, énergies renouvelables, recherche, etc. Parmi les fi nancements que le Groupe a apportés :

■ dans le domaine agricole, BNP Paribas a été chef de fi le pour un crédit syndiqué de 750 millions d euros à 5 ans pour Barry Callebaut, leader mondial du cacao et du chocolat. Le prix de ce crédit est lié aux performances de Développement Durable du client basé sur des critères de droit du travail et en particulier des enfants, de la lutte contre la pauvreté des fermiers, d impact carbone et de préservation des forêts ;

■ pour les transports, la BICIS, fi liale sénégalaise du groupe, a fi nancé les travaux du train express régional (TER) qui doit relier Dakar au nouvel aéroport international, situé à une cinquantaine de kilomètres ;

■ les barrages d Arror et Kimwater au Kenya sont un exemple d infrastructure qui permettra à la fois de fournir de l énergie verte et de donner accès à l eau à un grand nombre de fermiers pour l irrigation et d habitants de la région.

D autres activités sont également considérées comme ayant un impact positif : le soutien du Groupe à la microfi nance (voir Des produits et services accessibles au plus grand nombre, Engagement 7), aux entreprises sociales (voir Des fi nancements et investissements à impact positif, Engagement 1), à l effi cacité énergétique (voir L accompagnement de nos clients dans la transition vers une économie bas carbone, Engagement 10) et les partenariats avec les institutions internationales, etc.

Les partenariats avec les banques et institutions de développement Grâce à ces partenariats, dont le montant total dépasse un milliard d euros en 2017, BNP Paribas apporte un soutien spécifique à des catégories de clients ainsi qu à des secteurs ciblés : PME (Tunisie), soutien à l exportation, à l effi cacité énergétique (Maroc, Pologne), femmes entrepreneures (Turquie ) ou encore par exemple fi nancement d' un transport maritime plus vert (partenariat avec la Banque Européenne d Investissement).

Les autres fi nancements à fort impact positif Enfi n, certaines opérations n appartiennent à aucun de ces secteurs mais contribuent également à la réalisation des ODD grâce aux impacts positifs qu elles génèrent. Ces fi nancements peuvent avoir une dimension environnementale (gestion de la biodiversité, de l eau, de la qualité de l air, des émissions de gaz à effet de serre, etc.), économique (création d emplois, revitalisation de territoires, etc.) ou civique (insertion des personnes fragiles, amélioration de l accès à la santé ou à l éducation, etc.). Ces opérations doivent répondre aux caractéristiques suivantes : contribuer à une économie plus durable (plus verte, plus inclusive, plus respectueuse des populations, etc.), respecter les critères de risque et de rentabilité du Groupe et ne faire l objet d aucune controverse majeure.