Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS498

7 UNE BANQUE ENGAGÉE : INFORMATIONS SUR LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE, SOCIALE, CIVIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE BNP PARIBAS

7

Responsabilité économique : fi nancer l économie de manière éthique

L ÉTHIQUE AU CŒUR DE LA RELATION AVEC LES FOURNISSEURS Le montant des achats du Groupe représente près de 10 milliards d euros de dépenses dans le monde. BNP Paribas développe avec ses fournisseurs des relations équilibrées, en cohérence avec ses engagements.

Signataire en France de la Charte des relations fournisseurs responsables promue par la Médiation des entreprises rattachée au ministère de l Économie et des Finances, le Groupe s engage notamment en matière de traçabilité dans les processus de sélection des fournisseurs et de respect de la confi dentialité des informations. La fi lière Achats veille à maîtriser les risques de dépendance réciproque avec les fournisseurs et à offrir une voie de recours dédiée (voir Une démarche de dialogue avec les parties prenantes, partie 7.1).

Au sein de la Direction des Achats Groupe, une équipe « Achats Responsables » accompagne les acheteurs et s appuie sur une cinquantaine de correspondants à travers le monde.

Une attention particulière aux PME

Le Groupe déploie des initiatives pour soutenir les PME. En France, par exemple, dans le cadre du partenariat noué par la Banque De Détail en France Entreprises avec l association Pacte PME, les Achats Groupe ont travaillé sur un plan d action pour soutenir l activité de fournisseurs PME ou ETI (Entreprises de taille intermédiaire) performants ou innovants (voir Le soutien aux PME, Engagement 1). Chaque année, l association Pacte PME réalise une enquête de satisfaction auprès d un panel de fournisseurs PME ou ETI du Groupe en France. Près d un tiers des achats du Groupe sont effectués avec des fournisseurs PME.

La formation des acheteurs

Plus de 80 % des acheteurs ont suivi, à fi n 2017, une formation sur les droits humains. Par ailleurs, les acheteurs bénéfi cient de formations sur les achats responsables, notamment en matière de diversité ou d achats dans le s ecteur du travail protégé et adapté.

ENGAGEMENT 3 : UNE GESTION RIGOUREUSE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX, SOCIAUX ET DE GOUVERNANCE (ESG)

Finançant et investissant dans des industries présentant de multiples enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), opérant dans des pays dont les environnements légaux et de gouvernance n ont pas tous la même maturité, BNP Paribas est confronté à des enjeux éthiques très variés, qui requièrent une vigilance accrue dans les décisions de fi nancement et d investissement. Une gestion appropriée des risques ESG est primordiale car elle contribue à la maîtrise du risque fi nancier que représentent les fi nancements et investissements du Groupe. Son dispositif de gestion des risques ESG s inscrit dans une démarche globale et s articule autour de :

■ l élaboration de politiques de financement et d investissement encadrant les activités du Groupe dans les secteurs présentant de forts enjeux ESG ;

■ le respect des Principes de l Équateur pour les grands projets industriels et d infrastructures ;

■ la mise en place d un dispositif spécifi que d évaluation des risques ESG de ses produits et services ;

■ l utilisation d outils de gestion et de suivi de ces risques.

Depuis mars 2017, la loi française relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d ordre (v oir Devoir de vigilance et Déclaration sur l esclavage moderne et la traite des êtres humains, partie 7.6) s applique à l ensemble du Groupe BNP Paribas et vient renforcer le cadre de gestion des risques environnementaux et sociaux, en s inscrivant dans une démarche d amélioration continue.

DES POLITIQUES DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT ENCADRANT LES ACTIVITÉS DU GROUPE DANS LES SECTEURS À FORTS ENJEUX ESG

Le renforcement du dispositif de gestion du risque carbone

BNP Paribas a fait de la lutte contre le changement climatique sa priorité en termes d engagement environnemental depuis 2011.

Après s être engagé en 2016 à ne plus fi nancer de projets d extraction de charbon ou de centrales électriques à base de charbon, ni de sociétés liées à ces secteurs d activité et n ayant pas de stratégie de diversifi cation, BNP Paribas a annoncé en octobre 2017 qu il ne fi nancera plus de projets impliquant des hydrocarbures non conventionnels, ce qui inclut le pétrole de schiste , le gaz de schiste, les sables bitumineux et le gaz en zone arctique. De plus, la Banque n accompagnera plus les sociétés impliquées sur la chaîne de valeur qui génèrent une part substantielle de leurs revenus de ces hydrocarbures non conventionnels.

Ces engagements s appliquent aux clients existants du Groupe et peuvent donc avoir pour effet, dans certains cas, de ne plus pouvoir accompagner certains d entre eux.

En 2017, BNP Paribas a testé en phase pilote l impact d un prix interne du carbone sur l excédent brut d'exploitation des clients composant son portefeuille de crédits. L objectif est d évaluer leur résilience à la transition énergétique afi n de mesurer et de piloter les risques carbone du