Document de référence et rapport fi nancier annuel 2017 - BNP PARIBAS76

2 GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET CONTRÔLE INTERNE

2

Rapport sur le gouvernement d entreprise

II Rémunération de la Direction Générale

1. Rémunération fi xe

En euros

Rémunérations fi xes versées

en 2017 Commentaires

Jean-Laurent Bonnafé 1 562 000 Dernière augmentation de la rémunération fi xe datant du 25 février 2016 effective au 1er janvier 2016

Philippe Bordenave 1 000 000 Dernière augmentation de la rémunération fi xe datant du 25 février 2016 effective au 1er janvier 2016

2. Rémunération variable annuelle Appréciation de la réalisation des objectifs fi xés pour l exercice 2017 Le Conseil d administration du 5 février 2018 a procédé à l évaluation de la réalisation des objectifs, conformément à la politique de rémunération.

Critères liés à la performance du Groupe (quantitatifs) Le Conseil d administration a examiné la réalisation de la part quantitative de la rémunération variable annuelle au regard des critères prévus dans la politique de rémunération.

Concernant le critère lié au bénéfice net par action de l exercice par rapport à l exercice précédent, sa mesure, en pourcentage de la rémunération variable cible, s élève à 37,81 % pour l exercice 2017.

Concernant le critère lié à la réalisation du budget de Résultat Brut d Exploitation, sa mesure, en pourcentage de la rémunération variable cible, s élève à 38,13 % pour l exercice 2017.

Critères personnels (qualitatifs) Le Conseil d administration apprécie la part qualitative de la rémunération variable annuelle au regard de la mise en œuvre des critères prévus dans la politique de rémunération.

En ce qui concerne l exercice 2017, le Conseil d administration a principalement retenu et considéré comme accomplis pour M. Jean-Laurent Bonnafé :

■ le rôle déterminant joué dans la gestion de la banque et vis-à-vis des clients ;

■ le lancement d un ambitieux plan stratégique visant à accélérer la transformation de l entreprise dans ses dimensions humaine, organisationnelle et technologique, avec de premières concrétisations dans ce domaine liées à des lancements de plateformes ou d applications mobiles ou la conclusion de partenariats ;

■ la poursuite de la promotion du Code de conduite en renforçant la gouvernance, l identifi cation des risques, le déploiement des contrôles et des outils, la responsabilisation des collaborateurs et des processus RH et managériaux ;

■ la création de la Direction de l engagement :

■ avec le renforcement des sujets liés à la RSE sur des thèmes tels que le climat et la santé, l arrêt de relations avec des acteurs dont l activité principale est liée au gaz ou pétrole de schiste et/ou de pétrole issu des sables bitumineux, l engagement de neutraliser les émissions de CO2 liées au fonctionnement de l entreprise ;

■ la forte implication personnelle dans des thèmes sociétaux liés aux jeunes, à la diversité ou à l inclusion.

et pour M. Philippe Bordenave en cohérence avec les appréciations retenues pour M. Jean-Laurent Bonnafé :

■ la mise en œuvre du Plan de développement et de transformation 2017-2020 notamment dans ses dimensions fi nancières, de maîtrise de coûts et de déploiement de l innovation technologique ;

■ le déploiement des dispositifs liés aux réformes réglementaires ;

■ la réalisation concrète des engagements de la politique RSE du Groupe ;

■ la forte implication sur les sujets liés à l amélioration des systèmes d information du Groupe.

Synthèse Après prise en compte des critères quantitatifs et qualitatifs, et de l évolution des résultats opérationnels du Groupe, le Conseil d administration, sur la proposition du Comité des rémunérations, a fi xé la rémunération variable attribuée au titre de 2017 à :

■ 1 576 758 euros pour M. Jean-Laurent Bonnafé (représentant 101 % de sa rémunération variable cible) ;

■ 1 009 448 euros pour M. Philippe Bordenave (représentant 101 % de sa rémunération variable cible).